Formation

Comment devenir art-thérapeute : une carrière prometteuse

Le mars 1, 2024 - 4 minutes de lecture

L’art-thérapie est une discipline en plein essor qui utilise l’expression artistique comme moyen de guérison et d’accompagnement psychologique des personnes souffrant de diverses problématiques. Si vous êtes intéressé(e) par cette profession, cet article vous donnera un aperçu des étapes nécessaires pour devenir art-thérapeute.

Qu’est-ce que l’art-thérapie ?

L’art-thérapie est une pratique thérapeutique qui fait appel à la créativité et à la sensibilité artistique des participants pour les aider à exprimer et gérer leurs émotions, soulager leur stress, développer leur estime de soi et améliorer leur qualité de vie. Elle peut être utilisée auprès de personnes de tout âge et condition physique, et intervient dans divers domaines tels que la santé mentale, la réadaptation physique ou le développement personnel.

Les compétences requises pour devenir art-thérapeute

Devenir art-thérapeute demande avant tout une excellente connaissance des techniques artistiques ainsi qu’une solide formation en psychologie. Les compétences clés à posséder pour exercer cette profession sont :

  • Une bonne maîtrise des médiums artistiques (peinture, dessin, sculpture, etc.)
  • Une sensibilité aux problèmes psychologiques et aux besoins des personnes accompagnées
  • Un intérêt pour la recherche et pour l’évaluation des pratiques professionnelles
  • Une bonne capacité de communication et d’écoute active
  • Un esprit créatif et ouvert à la diversité des expressions artistiques

Le parcours de formation pour devenir art-thérapeute

S’il n’existe pas encore de cursus universitaire spécifique à l’art-thérapie en France, plusieurs établissements proposent des formations professionnelles reconnues par l’Etat qui permettent d’acquérir les compétences nécessaires. Cependant, il est important de vérifier la qualité et durée de ces formations avant de s’engager, ainsi que leur conformité avec le référentiel national des certifications.

Certification et titre professionnel

Pour exercer la profession d’art-thérapeute, il est généralement conseillé d’obtenir la certification de « Praticien(ne) en art thérapie » délivrée par un établissement agréé. Ce titre certifié de niveau 6 (bac+3/4), inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Il existe également d’autres certifications délivrées par des organismes privés. Il est important de choisir une formation qui répond aux exigences de qualité ainsi qu’à vos besoins personnels et professionnels.

Obtenir un master en psychologie

Bien que ce ne soit pas obligatoire, obtenir un master en psychologie peut vous apporter des connaissances pertinentes et renforcer votre crédibilité en tant qu’art-thérapeute. Une solide formation en psychologie vous permettra de mieux comprendre les mécanismes mentaux et émotionnels des personnes accompagnées, et ainsi d’adapter votre approche thérapeutique en fonction de leurs besoins.

Se spécialiser dans un domaine de l’art-thérapie

Il est également possible de se spécialiser dans un domaine spécifique de l’art-thérapie, en suivant des formations complémentaires ou en développant une pratique artistique particulière. Les domaines de spécialisation possibles sont nombreux :

  • L’art-thérapie pour enfants ou adolescents
  • L’art-thérapie pour personnes atteintes de troubles mentaux
  • L’art-thérapie pour les personnes âgées
  • L’art-thérapie appliquée à la réadaptation physique ou au développement des compétences professionnelles

Développer son expérience professionnelle et s’insérer sur le marché du travail

Une fois votre parcours de formation terminé, il est essentiel de développer votre expérience professionnelle pour mettre en pratique ce que vous avez appris et acquérir de nouvelles compétences. Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous :

  1. Faire des stages ou des bénévolats dans des structures accueillant des publics variés (hôpitaux, maisons de retraite, centres sociaux, etc.)
  2. Travailler en collaboration avec d’autres professionnels du secteur (psychologues, médecins, travailleurs sociaux, etc.) pour échanger des expériences et mutualiser les compétences
  3. Créer votre propre activité ou rejoindre une structure existante, en proposant des séances d’art-thérapie individuelles ou collectives selon vos préférences et votre spécialisation.

Avec la popularité croissante de l’art-thérapie et la pluralité des milieux dans lesquels elle peut être pratiquée, les opportunités professionnelles sont nombreuses et variées. Il est donc important de rester informé(e) des nouveautés du secteur et d’être actif(ve) dans le réseau professionnel pour saisir les meilleures opportunités.

Maintenir à jour ses connaissances et se former tout au long de sa carrière

Enfin, pour assurer la qualité de votre pratique et devenir un(e) art-thérapeute reconnu(e), il est primordial de maintenir à jour vos connaissances et de continuer à vous former tout au long de votre carrière. Les avancées scientifiques et techniques dans le domaine de l’art-thérapie sont constantes, et il est indispensable de s’informer régulièrement sur les nouvelles praticables et actualités du secteur.