Formation

Comment devenir ASVP : le parcours et les qualifications nécessaires

Le mai 14, 2024 - 5 minutes de lecture

Vous aspirez à vous mettre au service de la sécurité routière et du bien-vivre ensemble dans votre commune ? Le métier d’ASVP (agent de surveillance de la voie publique) pourrait bien vous correspondre. Les missions consistent en la surveillance du stationnement, la verbalisation des infractions et l’information. S’ajoutent à tout cela les actions de prévention routière et le maintien de l’ordre du public. Découvrez dans ce dossier le parcours et les qualifications nécessaires pour devenir ASVP.

Les prérequis de base pour candidater au poste d’ASVP

Si l’envie de devenir ASVP vous anime, il faudra satisfaire à certains prérequis de base pour postuler à ce poste. D’abord, vous devez avoir au moins 18 ans pour assurer la maturité et la responsabilité exigées. Vous devez en plus être de nationalité française ou ressortissant d’un pays membre de l’Union européenne. Il convient également de justifier d’un casier judiciaire vierge, pour prouver une conduite irréprochable.

Outre ces critères, il faudra être reconnu apte physiquement à œuvrer en tant qu’ASVP par un médecin agréé. Cette aptitude implique notamment la capacité à effectuer les patrouilles à pied et à travailler en extérieur par tous les temps. Par ailleurs, vous devez avoir de bonnes qualités relationnelles, être diplomate et disposer d’un sens du service public. On peut y ajouter les compétences en pédagogie et la connaissance des lois relatives à la circulation et au stationnement.

La formation initiale : les fondamentaux du métier

Une fois l’étape de la candidature franchie et votre profil retenu, vous accédez à une formation initiale dispensée par votre employeur. Le programme se scinde généralement en deux parties. Le volet théorique, d’abord, vise à vous familiariser avec les réglementations en vigueur. Cela inclut notamment :

  • les textes qui régissent les compétences des ASVP,
  • la verbalisation dans des domaines particuliers attribués par le Code de la route, du transport, de la santé publique, de l’environnement,
  • les procédures conventionnelles relatives au stationnement, aux bruits de voisinage et à la sécurité publique.
Lire aussi :  Entreprise : les programmes de formation sur la durabilité et la RSE

La formation pratique vous permet de mettre en application les connaissances acquises lors de la partie précédente. Elle peut intégrer des exercices écrits pour rédiger des rapports et des procès-verbaux, l’usage du PVE (procès-verbal électronique) pour les contraventions. On trouve aussi les échanges d’expériences pour partager les meilleures pratiques et apprendre des situations réelles. En tout cas, la formation initiale vous aide à devenir un ASVP compétent et efficace. À l’issue de celle-ci, vous aurez les bases nécessaires pour remplir vos missions avec rigueur, responsabilités et sens du service public.

Les compétences et qualités personnelles essentielles pour réussir en tant qu’ASVP

Pour exceller dans le rôle d’ASVP, vous devez justifier d’un ensemble de compétences et de qualités personnelles spécifiques. Ces attributs vous permettent de mener à bien vos missions quotidiennes et interagir efficacement avec le public.

Vous devez maîtriser les lois applicables, notamment le Code de la route, les pouvoirs de police du maire, etc. Il faudra être capable de rédiger des rapports clairs et précis, ainsi que des procès-verbaux. Vous devez également manier le PVE et autres dispositifs numériques utilisés dans le cadre de vos missions.

Par ailleurs, vous devez être animé par un fort sens du service public. Cela doit être associé à un engagement profond pour le bien-être de votre commune et de ses habitants. Vous devez être capable de communiquer efficacement avec les usagers, tant verbalement que non verbalement. De plus, vous devez être à même de travailler de manière indépendante et de prendre des initiatives appropriées.

Lire aussi :  Comment devenir fleuriste ?

Vous devez faire preuve de calme, de tact et de sang-froid. C’est ce qui vous permettra de désamorcer les conflits et de trouver des solutions concrètes en cas de contestation. Votre condition physique doit être satisfaisante. Puis, il faudra disposer d’une bonne résilience mentale face aux différentes situations anxiogènes. Hormis tout cela, vous devez être en mesure de respecter la confidentialité des informations recueillies dans l’exercice de vos fonctions. Vous devez faire preuve d’une grande discrétion et agir avec professionnalisme en toutes circonstances, tout en maintenant une image positive du service public.

Les perspectives de carrière et d’évolution pour un ASVP

Au sein de la fonction publique territoriale, vous pouvez gravir les échelons pour accéder à des grades supérieurs. Cela peut se faire en réussissant un examen professionnel ou par inscription au tableau d’avancement. Vous pouvez évoluer vers le poste de chef d’équipe ASVP, mais aussi le métier de policier municipal. Vous avez également la possibilité de vous spécialiser dans un domaine particulier. Par exemple, on peut évoquer la prévention routière, la gestion des infractions, la médiation sociale, la sécurité des événements publics… La spécialisation peut se concrétiser par le suivi de formations spécifiques ou l’obtention de diplômes complémentaires.

Enfin, sachez que l’expérience acquise en tant qu’ASVP peut constituer un atout précieux pour évoluer vers d’autres métiers. Elle peut par exemple donner accès au poste d’agent de police municipale, de médiateur social, de garde d’établissement pénitentiaire…