Entreprise

Comment la tôlerie est-elle utilisée dans diverses industries ?

Le février 1, 2023 - 7 minutes de lecture

La tôlerie industrielle est un procédé qui consiste à manipuler la tôle, notamment lors du pliage, du soudage, du roulage et du découpage. Cette technique est utilisée pour des projets importants et offre une précision de finition élevée avec l’utilisation de machines puissantes. Elle est principalement appliquée dans les secteurs du bâtiment, de la construction, de l’aéronautique, de l’énergie et de l’industrie médicale.

La tôlerie dans la construction

La tôlerie industrielle est un matériau pratique dans le domaine de la construction. Son produit final peut être employé pour des applications telles que la plomberie, les toitures, l’aménagement extérieur (clôtures, escaliers), et bien plus encore. La tôle peut également être intégrée à des designs intérieurs. La tôle peut être soudée pour former un produit robuste et durable, idéal pour la construction. Par exemple, elle sert à fabriquer le toit d’un abri de jardin et autres articles métalliques pour zinguerie comme les gouttières et faîtières.

Les entreprises spécialisées en tôlerie industrielle sont très recherchées pour la fabrication de revêtements de sol qui offrent une grande résistance au glissement. De plus, elles peuvent réaliser des façades métalliques et fournir leur connaissance dans l’aménagement de solutions d’isolation thermique.

Il est également possible d’acquérir des bâtiments métalliques préfabriqués qui ont été conçus en usine plutôt que de traiter les matériaux sur le chantier de construction. Ces produits sont ensuite livrés à l’emplacement et ils sont prêts à être montés. Les professionnels du secteur du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP) recourent à la tôlerie fine pour construire des bâtiments industriels. Cette technique s’utilise dans le cadre de l’édification d’entrepôts et autres lieux dédiés à la logistique et aux services de manutention.

Lire aussi :  Garage auto : vendez mieux malgré la crise

la tôlerie industrielle

La tôlerie industrielle dans l’automobile

L’industrie automobile est l’un des domaines où la tôlerie de précision est couramment utilisée. Des pièces métalliques finement travaillées sont intégrées dans les processus de fabrication des véhicules. La tôlerie fine permet notamment de créer la carrosserie à travers divers procédés spécifiques.

Les entreprises de tôlerie industrielle sont un atout majeur pour les fabricants automobiles. Elles fournissent des pièces en métal qui peuvent résister aux chocs et offrir une grande durabilité. La plaque métallique utilisée dans ce processus est suffisamment fine pour permettre la production d’un produit final durable et robuste.

L’industrie aéronautique et la tôlerie industrielle

La tôlerie est largement utilisée pour la fabrication de divers composants aérospatiaux, notamment des enceintes, des supports, des panneaux et des plaques frontales. De plus, elle est employée pour créer des pièces destinées à être installées dans les systèmes satellitaires et les simulateurs de vol. Les tôles sont aussi souvent choisies comme matière première lorsque l’on produit des interrupteurs de sécurité ou encore certains composants destinés aux drones.

Dans le secteur de l’aérospatiale, les matériaux utilisés pour la construction des avions sont choisis en fonction de critères tels que la durabilité, le rapport résistance/poids et la résistance à la corrosion. De plus, ils doivent être capables de supporter des températures extrêmes et des pressions élevées rencontrées en vol. Les trois principales tôles employées dans cette industrie sont l’aluminium, l’acier inoxydable et le titane :

  • L’aluminium est un matériau léger et robuste qui offre une résistance exceptionnelle à la corrosion et aux hautes températures. Son rapport qualité/poids très élevé en fait un choix idéal pour les boîtiers et les structures qui doivent supporter des charges importantes.
  • L’acier inoxydable 17-4 PH est un matériau couramment utilisé dans les applications aérospatiales. Il se caractérise par une grande robustesse, une excellente résistance à la corrosion et des propriétés mécaniques solides jusqu’à une température de 600°F (315 °C).
  • Le titane génère un revêtement d’oxyde passif lorsqu’il est exposé à l’air ou à l’oxygène pur à des températures élevées. Le titane est protégé de l’oxydation et d’autres formes de corrosion par cette couche passive.
Lire aussi :  Quel est l'intérêt des panneaux acoustiques ?

Les propriétés du titane en font un matériau idéal pour l’industrie aéronautique. Les applications aérospatiales, grâce à leur nature même, nécessitent des pièces à la fois légères et solides. Le titane est très résistant à la corrosion et présente un rapport poids/résistance favorable.

La tôlerie industrielle dans le domaine de l’énergie

L’industrie électrique a souvent recours aux entreprises de tôlerie pour concevoir des armoires et des coffrets, des baies de brassage ou produire d’autres pièces en tôlerie fine. La tôlerie fine est le choix idéal pour la réalisation de pièces destinées à l’industrie électrique. La qualité des soudures assure une étanchéité parfaite aux produits qui contiennent du matériel sensible à l’humidité. L’énergie étant présente partout et alimentant tous les secteurs de l’économie, la production de matériel en tôlerie adapté à l’industrie électrique et électronique est très variée. De nombreux produits destinés au traitement, au stockage et à la régulation de cette énergie ont été conçus :

  • les armoires d’alimentation,
  • les coffrets redresseurs de courant,
  • les pupitres de contrôle et distributeurs d’énergie,
  • les containers télécom,
  • les cellules en acier ou en inox pour accueillir des systèmes de conversion/régulation, ainsi que des armoires métalliques pour leur conservation.

À l’instar de la tôlerie fine, la tôlerie en acier est essentielle pour la construction des parcs hydroélectriques et éoliens. Sans lui, ces sources d’énergie renouvelables ne seraient pas possibles. Elle joue un rôle primordial dans toutes les formes d’énergies renouvelables, notamment celles produites par le vent et le soleil. Ces technologies nécessitent en effet une quantité considérable de métal. Les pièces utilisées pour leur création comprennent des conduites forcées, porte d’eau, grilles à déchets, jambes de pieux, tours et encastrement de fondations.

Lire aussi :  Rédaction de devis BTP : comment choisir le bon modèle ?

la tôlerie médicale

L’industrie médicale est liée à celle de la tôlerie

L’utilisation de la tôlerie fine est très répandue dans le secteur médical. Cette technique est nécessaire pour fabriquer une grande partie des outils utilisés par les professionnels de santé. Les laboratoires d’analyses médicales et l’industrie pharmaceutique ont besoin de pièces produites par des techniques de tôlerie fine. Il s’agit d’un procédé de métallurgie consistant à fabriquer des caissons, des grilles, des équipements d’agencement, des bacs, des cuves, des bistouris et des ciseaux médicaux ainsi que des mélangeurs et diverses goulottes. La tôlerie fine est très précise et particulièrement utile pour la fabrication de dispositifs hautement précis.

L’acier, l’inox et l’aluminium sont des matériaux qui sont souvent utilisés en tôlerie fine de précision ou industrielle. Il existe également d’autres matières pouvant être mises à contribution, telles que le cuivre, le laiton et les différents plastiques. Chaque type de métal possède des avantages et des inconvénients uniques qui peuvent influencer la décision d’une industrie (construction, énergétique, aéronautique, etc.) quant à son utilisation.