Formation

Formation éducateur spécialisé en 1 an : un parcours accéléré pour une carrière d’accompagnement

Le mars 1, 2024 - 5 minutes de lecture

Les métiers du social et de l’éducation spécialisée attirent chaque année de nombreux candidats souhaitant s’investir dans l’aide aux personnes en situation de handicap, en difficulté ou en exclusion. Le métier d’éducateur spécialisé est au cœur de cette vocation, offrant des opportunités de travail variées et gratifiantes. Pour répondre aux besoins croissants dans ce secteur, la formation éducateur spécialisé en 1 an permet à certains profils d’accélérer leur parcours et d’être rapidement opérationnels sur le terrain.

Éducateur spécialisé : un métier riche et diversifié

L’éducateur spécialisé a pour mission principale d’accompagner et de soutenir les personnes en situation de handicap, de dépendance ou en difficulté sociale. Cela inclut des publics très divers tels que les enfants, adolescents, adultes, familles ou groupes. En fonction des spécificités des publics accompagnés, l’éducateur spécialisé peut travailler dans des structures telles que les instituts médico-éducatifs (IME), centres d’accueil et d’hébergement, foyers de jeunes travailleurs, maisons d’enfants à caractère social (MECS) ou encore les centres de prévention spécialisée.

Compétences requises pour devenir éducateur spécialisé

Pour exercer ce métier passionnant et exigeant, plusieurs compétences clés sont indispensables :

  • Aisance relationnelle et capacité d’écoute
  • Adaptabilité et flexibilité dans l’accompagnement des publics et situations
  • Sens du travail en équipe et capacité de coopération avec collègues et partenaires
  • Créativité et innovation pédagogique pour concevoir des projets d’accompagnement personnalisés
  • Rigueur et organisation pour assurer le suivi des actions et la gestion administrative

Une formation éducateur spécialisé en 1 an : pourquoi et comment ?

La durée classique de la formation menant au diplôme d’État d’éducateur spécialisé (DEES) est de trois ans, soit six semestres. Néanmoins, il existe des dispositifs permettant de réduire cette durée à un ou deux ans pour les candidats ayant déjà acquis une expérience professionnelle significative ou validé certaines unités de formation. Ces parcours accélérés répondent aux besoins de recrutement urgents du secteur social mais aussi à la volonté de certains candidats de se reconvertir rapidement ou d’obtenir une spécialisation complémentaire.

Pour qui est destinée la formation éducateur spécialisé en 1 an ?

Ce parcours intensif s’adresse principalement aux personnes ayant déjà obtenu un diplôme de niveau 5 ou supérieur et pouvant justifier d’une expérience professionnelle d’un an minimum auprès d’un public relevant de l’éducation spécialisée. Cela peut concerner :

  • Les détenteurs d’un diplôme dans le domaine social ou médico-social (DEASS, DEEJE, DECESF, etc.)
  • Les titulaires d’un diplôme d’État de la famille des métiers du secteur sanitaire et social (DEAP, DEAS, etc.)
  • Les professionnels ayant validé une expérience significative auprès d’un public relevant de l’éducation spécialisée dans le cadre d’une validation des acquis de l’expérience (VAE)

Organisation de la formation éducateur spécialisé en 1 an

Selon les établissements de formation, cette voie accélérée peut se présenter sous différentes formes :

  1. Formation intensive en alternance : cette formule associe des périodes de cours théoriques à des stages pratiques en milieu professionnel, permettant ainsi aux candidats de renforcer leurs compétences tout en mettant en œuvre directement leurs apprentissages.
  2. Validation d’études supérieures : les étudiants ayant déjà suivi une formation universitaire dans le domaine de l’éducation, du travail social ou de la santé peuvent demander la validation de certaines unités de formation afin de réduire la durée de leur cursus. Cette demande doit être examinée par un jury et l’étudiant pourra ensuite intégrer directement la deuxième ou troisième année de formation.
  3. Formation en module complémentaire : destinée aux titulaires d’un diplôme de travailleur social de niveau 5 ou supérieur (éducateur de jeunes enfants, conseiller en économie sociale et familiale, etc.), cette formation permet d’acquérir les compétences spécifiques à l’éducation spécialisée afin d’étendre son champ d’action et de renforcer son expertise.

Il est essentiel de se renseigner auprès des centres de formation pour connaître les modalités d’admission, les cursus proposés et les possibilités de financement. Il convient également de s’informer sur les perspectives d’emploi et éventuelles passerelles vers d’autres métiers du secteur social et médico-social.

Les débouchés après une formation éducateur spécialisé en 1 an

Avec le diplôme d’État d’éducateur spécialisé en poche, les professionnels bénéficieront d’une reconnaissance officielle leur permettant d’exercer au sein d’un large panel de structures :

  • Instituts médico-éducatifs (IME)
  • Maisons d’enfants à caractère social (MECS)
  • Centres d’accueil et d’hébergement (foyer logement, résidence sociale, etc.)
  • Foyers de jeunes travailleurs
  • Centres d’éducation spécialisée
  • Secteur de la prévention spécialisée (entre autres, CCAS, CPAS, etc.)

En somme, la formation éducateur spécialisé en 1 an offre aux candidats motivés et expérimentés une opportunité d’accélérer leur parcours professionnel, de se reconvertir rapidement ou de développer de nouvelles compétences spécifiques à l’accompagnement des publics en situation de handicap ou de difficulté sociale. Il est important de bien s’informer sur les conditions d’accès et les débouchés afin de choisir la formule la plus adaptée à son projet professionnel.