Entreprise

La gestion des eaux pluviales en ville : la solution des sols perméables

Le mars 29, 2023 - 7 minutes de lecture

Dans les zones urbaines, l’imperméabilité des sols est devenue une difficulté majeure. Elle empêche l’eau de pluie d’y pénétrer et de recharger les nappes phréatiques. Cela est souvent la source de multiples soucis et notamment de l’augmentation de la pollution de l’eau. Pour résoudre ce problème, de nombreuses villes cherchent à adopter des solutions plus durables pour la gestion des eaux pluviales. L’une d’entre elles n’est autre que l’utilisation des sols perméables. Constitués de matériaux tels que du sable, du gravier, des pierres, des galets ou de l’argile expansée, ils présentent des espaces ouverts entre les particules.

Pourquoi la gestion des eaux pluviales est-elle cruciale pour les villes ?

La gestion des eaux pluviales implique une série de mesures pour réduire les effets négatifs du ruissellement des eaux de pluie. Elle s’impose principalement dans les zones urbaines, selon ECOVEGETAL, car l’urbanisation est l’une des principales causes du problème. Elle fait partie des raisons majeures pour lesquelles la gestion des eaux pluviales revêt un caractère crucial.

D’une part, elle a entraîné une augmentation de la surface imperméable. Avec les routes, les toits, les parkings et les trottoirs, il y a de plus en plus d’aires qui empêchent l’eau de pluie de s’infiltrer dans le sol. Cette imperméabilité augmente le ruissellement des eaux de pluie. Cela conduit à des inondations et à des dommages matériels importants dans les zones urbaines. D’autre part, le ruissellement des eaux de pluie peut transporter des polluants. Dans cette catégorie, vous avez des métaux lourds, des huiles et des produits chimiques. Ils sont acheminés des espaces urbains vers les cours d’eau locaux.

Par conséquent, la détérioration de la qualité de l’eau et des écosystèmes associés est presque inévitable. Une bonne gestion des eaux pluviales permettra de limiter les dégâts. Elle pourra réduire les risques d’inondation en limitant le ruissellement des eaux de pluie et en favorisant l’infiltration naturelle de l’eau.

Si elle est adéquate, elle peut aider à recharger les aquifères locaux et à améliorer la qualité de l’eau de surface. De plus, la gestion des eaux pluviales permet de créer des espaces verts et des espaces de loisirs dans les zones urbaines. À la longue, la qualité de vie des citadins change en mieux.

Lire aussi :  Facturation en ligne pour votre entreprise : l'essentiel à savoir

gestion des eaux pluviales en ville sol perméable et drainant

Comment le sol perméable contribue-t-il à filtrer les eaux de pluie en ville ?

Le sol perméable est un type de terrain qui permet à l’eau de s’infiltrer à travers ses pores et d’être naturellement filtrée. Dans les zones urbaines, la surface du sol est souvent recouverte de béton, d’asphalte et d’autres surfaces imperméables. L’eau de pluie ne s’y introduit donc pas et peut causer des problèmes de ruissellement et de surcharge des systèmes d’égouts.

C’est ce qui explique les inondations qui se multiplient. Avec l’utilisation des sols perméables, il est envisageable de régler ce souci et de bien filtrer l’eau de pluie par la même occasion. Lorsque celle-ci s’infiltre dans le sol perméable, elle s’écoule à travers d’infimes espaces.

Au fur et à mesure qu’elle progresse, elle peut être retenue dans les pores ou être absorbée par les racines des plantes. Ensuite, elle commence à être filtrée par les différentes couches qu’elle rencontre. Les particules solides qui y sont présentes sont piégées par celles du sol. En ce qui concerne les contaminants organiques, ils sont dégradés par les micro-organismes qui existent en grand nombre dans le sol perméable.

Au cours de cette progression, les polluants sont éliminés par les processus biologiques et physiques qui se produisent naturellement. Les nutriments tels que l’azote et le phosphore sont également absorbés par les plantes et les micro-organismes présents dans le sol perméable.

Enfin, l’eau propre qui s’écoule à travers les différentes couches atteint les nappes phréatiques ou les cours d’eau souterrains. Même à ce niveau, elle continue à être filtrée et purifiée. En résumé, la filtration des eaux de ruissellement par les sols perméables implique l’absorption, la rétention et l’élimination des polluants.

Lire aussi :  Qu'entend-on par CV professionnel ?

Les avantages de l’utilisation de sols perméables pour la gestion des eaux pluviales

L’utilisation des sols perméables pour la gestion des eaux pluviales est une excellente idée. Les avantages dont il est possible de profiter ne sont pas négligeables.

Réduction du ruissellement

Les sols perméables permettent à l’eau de pluie de s’infiltrer dans le sol plutôt que de couler en surface. Cela réduit le volume et la vitesse de l’eau de ruissellement et aide à prévenir les inondations ainsi que l’érosion.

Recharge de la nappe phréatique

Lorsque l’eau s’infiltre dans le sol, elle recharge la nappe phréatique. De fait, elle contribue à maintenir un approvisionnement en eau souterraine stable. La nappe phréatique est souvent utilisée comme source d’eau potable pour les communautés locales et pour l’irrigation des cultures. Elle peut également jouer un rôle important dans l’écosystème local, en fournissant de l’eau aux plantes et aux animaux.

Filtration naturelle

Les sols perméables agissent comme un filtre naturel. Ils éliminent les contaminants et les polluants de l’eau de ruissellement à mesure qu’elle s’y infiltre. Lorsqu’elle les traverse complètement, elle ressort saine et purifiée. Il n’y a plus de particules solides ou d’éléments potentiellement nocifs pour la santé et l’environnement.

sols perméables végétal écologie

Réduction des coûts

L’utilisation de sols perméables pour la gestion des eaux pluviales peut s’avérer moins coûteuse que d’autres méthodes. Elle nécessite moins de travaux de construction et aussi peu d’entretien. De plus, elle rime avec une optimisation de l’espace.

Des solutions comme la construction de canaux de drainage ou de bassins de rétention impliquent plus de dépenses sur le long terme. Avec ces derniers par exemple, il faudra prévoir des dépenses importantes pour la maintenance. Même les réglementations locales peuvent imposer des coûts supplémentaires.

Amélioration de la qualité de l’eau et de l’aspect esthétique

En réduisant le ruissellement et en filtrant les contaminants, les sols perméables peuvent aider à améliorer la qualité de l’eau. Les rivières et les autres plans d’eau se portent mieux avec leur utilisation. Par ailleurs, ils sont aussi exploités pour donner vie à des surfaces naturelles et esthétiquement agréables, telles que des pelouses, des jardins et des sentiers.

Lire aussi :  ERP ESN : comment gérer et suivre vos divers projets plus facilement

Y a-t-il des inconvénients à utiliser des sols perméables ?

Bien que les sols perméables soient très utiles pour lutter contre le ruissellement des eaux, ils ont quelques insuffisances. Il faut par exemple noter qu’ils ont un potentiel de saturation. Autrement dit, il est possible qu’ils atteignent une limite. En effet, les sols perméables peuvent arriver à leur capacité maximale d’absorption d’eau en cas de pluies prolongées et intenses.

Lorsque cela se produit, l’infiltration de l’eau n’est plus optimale. Elle commence alors à s’accumuler à la surface et à ruisseler. Une autre lacune de cette solution réside dans la sensibilité aux polluants des sols perméables. En très grande quantité, des éléments comme les métaux lourds et les hydrocarbures sont assez dangereux.

Il n’est pas exclu qu’ils contaminent la nappe phréatique pendant que l’eau s’infiltre. Nous recommandons donc de limiter les sources de pollution dans les zones dans lesquelles les sols perméables sont utilisés. Dans le cas contraire, leur présence perd rapidement son sens. En dehors de cet aspect, il est possible que vous soyez confronté à certaines limitations géologiques avec les sols perméables.

Ils ne sont pas adaptés à tous les types de sols et de géologie. À titre illustratif, des sols très argileux peuvent ne pas être assez perméables pour garantir une filtration efficace. Il en est de même des sols sablonneux qui, eux, sont a contrario trop perméables.

Les différents polluants ne seront pas retenus convenablement. Même si la solution des sols perméables est économique sur le long terme, elle est liée à un coût initial élevé. Il faut préparer le sol et installer des matériaux spécifiques pour garantir la perméabilité.