Entrepreneuriat

Les critères pour le calcul de votre TJM

Le février 6, 2023 - 4 minutes de lecture

Le TJM ou taux journalier moyen est une donnée essentielle pour un consultant, un freelance ou un salarié porté. Il est en effet indispensable pour la facturation du client. Il correspond au tarif hors taxes que doit verser ce dernier pour une journée de travail. Le TJM est donc un indicateur de base pour la fixation de vos tarifs de service. Il est essentiel de réaliser correctement le calcul pour vendre vos services au prix le plus juste, en fonction du marché et des attentes des clients. Comment bien calculer cette information et quels sont les critères à considérer ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le calcul de votre TJM.

Le taux journalier moyen (TJM), qu’est-ce que c’est ?

Le taux ou tarif journalier moyen désigne le tarif facturé par jour de travail. Cette information est fournie aux clients pour leur indiquer le montant qu’ils doivent verser par jour en échange du service rendu par les ESN, les sociétés de conseils ou encore les freelances. Cet indicateur permet d’évaluer le tarif à proposer selon le nombre de jours requis pour réaliser le travail demandé par le client. Il permet également de fixer les coûts de prestation en fonction du salaire net que vous souhaitez empocher.

Pour faire simple, calculez votre TJM en fonction de votre salaire net tout en prenant en compte un certain nombre de critères tels que votre domaine d’activité, votre expérience ou encore la durée du projet. Les différentes charges sociales et les divers frais professionnels liés à votre activité ne doivent pas non plus être négligés. Le TJM est par ailleurs un outil de positionnement sur les plateformes en ligne et sur le marché. Il reflète votre expérience et peut être une donnée de référence pour les clients.

Lire aussi :  Créer une SARL : quelles étapes à suivre ?

Calculez votre TJM en fonction de votre statut

Le taux des charges sociales et fiscales est variable d’un statut à un autre. Un freelance ne peut par exemple pas bénéficier des avantages sociaux d’un salarié ni de la mutuelle d’entreprise. De plus, les charges d’activité d’une micro-entreprise ne sont pas déductibles. Cela implique que le chiffre d’affaires doit être déclaré en totalité. Le calcul du TJM n’est donc pas similaire, car celui du freelance doit pouvoir couvrir ces diverses charges sociales.

calcul TJM salaire net

Votre TJM dépend de votre secteur d’activité et de votre expérience

Vos années d’expérience seront un autre critère déterminant pour calculer votre taux journalier moyen. Le TJM d’un junior ou d’un confirmé ne vaudra pas plus que les 5 à 10 ans d’expérience d’un sénior. Il est essentiel de respecter cette règle pour adapter votre tarif de service à celui du marché. Votre ancienneté aura un impact direct sur le montant de votre TJM. Pour mieux valoriser vos prestations, vous pouvez également utiliser les recommandations des clients dans votre domaine ou encore juger de la qualité de vos services.

N’oubliez pas de prendre en compte les frais de fonctionnement

De nombreux frais de fonctionnement doivent être prévus pour garantir le développement de votre activité. Les cotisations sociales doivent par exemple être versées chaque mois ou chaque trimestre. Leur montant va dépendre de votre secteur d’activité. La souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle est par ailleurs nécessaire. À cela viennent s’ajouter diverses dépenses professionnelles liées à votre activité. Il peut s’agir :

  • de frais de déplacement,
  • de frais d’hébergement de votre site,
  • de l’acquisition de matériel,
  • de coûts liés à la publicité,
  • de frais bancaires,
  • de frais de location des locaux professionnels.
Lire aussi :  3 conseils pour s’installer comme naturopathe !

Baser votre rémunération sur le salaire minimum serait donc une énorme erreur. Les divers frais opérationnels doivent être considérés au moment de calculer votre tarif journalier moyen. Le TJM est une donnée de référence importante pour déterminer le tarif de vos services et facturer vos clients de la manière la plus juste possible. Son calcul ne doit alors pas se faire au hasard. De nombreux paramètres ont une influence directe sur son montant.

Votre statut, comme votre secteur d’activité ou votre expérience dans le domaine, peut faire toute la différence sur votre taux journalier moyen. De plus, les différentes charges et dépenses professionnelles doivent être incluses dans le calcul pour une rentabilité garantie. Si vous ne vous sentez pas capable de définir votre TJM seul, vous avez la possibilité d’utiliser un simulateur en ligne. Cet outil vous permettra d’avoir une idée de votre rémunération en brut en fonction du nombre de jours travaillés.