Qu’est-ce que le benchmarking ?

Qu’est-ce que le benchmarking ?

Dans le but d’optimiser son fonctionnement, une entreprise peut être amenée à observer les meilleurs de son domaine, afin d’adapter leurs méthodes en interne. C’est la définition que l’on fait du benchmarking, une pratique qui est à manier avec précaution pour obtenir les résultats souhaités.

Définition du benchmarking

Le terme benchmarking est une technique de marketing qui vous permet de définir puis d’observer les meilleurs de votre domaine afin d’effectuer une étude comparative entre votre entreprise et la leur. L’objectif est d’optimiser vos processus de fonctionnement en vue de lancer un nouveau produit ou service auprès du plus grand nombre.

Le benchmarking peut servir à copier puis à adapter tant les processus de marketing des autres entreprises que leurs pratiques managériales et leurs processus de fabrication. Ces derniers peuvent toutefois être protégés par des brevets intellectuels. Dans ce cas, copier le fonctionnement pourrait être considéré comme du vol.

Types de benchmarking

Dans le but d’améliorer la compétitivité, mais aussi la productivité des entreprises, il a été défini 4 grandes familles de benchmarking :

  • À l’interne, en comparant les différents services d’une société,
  • Compétitif, en détaillant les services fournis par les concurrents immédiats,
  • Fonctionnel, en échangeant des procédés de fonctionnement avec une société non concurrente,
  • Générique, qui couvre tous les procédés de fonctionnement entre deux entreprises non concurrentes.

Qu’il soit global ou précis, le benchmarking peut apporter des résultats à appliquer immédiatement pour améliorer ses processus de production. Toutefois, la meilleure stratégie reste de connaître les spécificités de son entreprise au mieux afin d’adapter les bons processus.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *