Métier

Styliste-modéliste maille : une profession à découvrir

Le février 8, 2023 - 7 minutes de lecture

Le domaine de la mode est très vaste, donnant à chacun l’occasion de s’exprimer et d’exploiter son talent. Devenir styliste-modéliste, c’est exercer un métier qui vous passionne. Cependant, pour assurer les débouchés et se démarquer des autres, il est essentiel de suivre une formation de qualité. Parmi les possibilités, il y a la formation pour devenir styliste-modéliste maille. Vous voulez en savoir plus sur cette profession ? Découvrez ce que vous devrez savoir dans cet article.

Ce qu’il faut savoir sur la maille

La maille est une matière constituée de fil tricoté. En se servant d’aiguilles, la personne qui la crée forme des boucles successives qui donneront une étoffe tricotée très souple. Sa spécificité, c’est qu’elle utilise un seul fil qui vient s’ajouter au rang précédent. Différentes techniques sont utilisées pour les accrocher ensemble. Le rendu esthétique diffère selon le système d’entrelacs utilisé, mais dans tous les cas, le tissu créé est extensible.

Pour se spécialiser dans ce domaine, il faut suivre une formation adaptée dans une institution reconnue. En France c’est www.lecoledelamailledeparis.fr, école spécialisée dans le stylisme-modélisme maille, qui propose des formations post-bac ou dédiées aux professionnels. Dans le cadre de sa formation, l’apprenant.e va savoir comment créer une matière et des points, travailler le volume et les couleurs, définir la transparence et créer différents effets (reliefs, motifs…), le tout à partir d’un seul fil. Elle ou il va aussi apprendre à créer plusieurs types de techniques mailles, telles que :

  • la maille endroit,
  • la maille envers,
  • la maille chevalée,
  • la maille jetée,
  • la maille torse,
  • la maille rivière,
  • la maille en attente,
  • la maille glissée.

La ou le styliste-modéliste maille peut mélanger différentes couleurs. Il peut le faire en jacquard, chiné ou intarsia, selon le rendu esthétique voulu. Selon la technique utilisée, la maille peut être très fine (industrielle) ou plus grosse quand elle est réalisée à la main. La maille industrielle réalisée sur des machines à tricoter est utilisée par exemple pour fabriquer des chaussettes, des collants, des bonnets et des t-shirts. Quant au tricot main, il peut être utilisé pour la création de pulls, écharpes, cardigans ou gilets.

Lire aussi :  Comment devenir coach professionnel ?

Les fils utilisés dans la maille peuvent être issus de fibres naturelles comme la laine, le coton, le lin ou la soie. Les créateurs.trices peuvent aussi utiliser des matières synthétiques comme la viscose et l’acrylique, ou du lurex, pour égayer les pièces en mailles.

école de mode spécialisée maille

Styliste-modéliste maille : les particularités du métier

La ou le styliste-modéliste maille est un.e professionnel.le qui travaille le fil pour créer différentes combinaisons originales. À la différence des autres professionnels de la mode, il conçoit et réalise lui-même ses échantillons de matière. En associant les fils et en définissant la technique adéquate pour les assembler, il a toutes les clés en main pour créer une matière unique. Choisir les fils permet au styliste-modéliste maille de donner une grande originalité à ses créations. Un véritable point fort pour se démarquer et exprimer sa créativité, contrairement aux designers classiques qui se contentent de travailler avec les tissus à leur disposition.

Pour avoir du succès dans ce métier, il faut avoir un esprit créatif pour imaginer de nouvelles formes et créer des modèles originaux. De solides connaissances en art et design sont essentielles pour donner des bases créatives. Comme toutes les professions dans le domaine de la mode, celle de designer de mode nécessite un travail assidu. Le développement de nouvelles collections est un travail d’équipe qui repose sur la synergie entre diverses compétences ; c’est ce qui en fait la richesse et l’intérêt.

Quelle formation pour devenir styliste-modéliste maille ?

Il faut s’inscrire dans une école supérieure de mode spécialisée dans la maille pour devenir styliste-modéliste maille. Cette école propose un cursus qui a une durée de 3 ans. Pendant leurs années d’études, les élèves apprennent, entre autres, les techniques et les pratiques propres au stylisme maille. Ils apprennent aussi les techniques de tricot à la main et à la machine, l’échantillonnage et le prototypage. Il est possible pour les stylistes de suivre cette formation pour se spécialiser dans la maille. Pour les professionnels, la formation se déroule sur une période plus courte. À la fin de la formation, un titre de styliste-modéliste maille sera remis à chaque apprenant.e.

Lire aussi :  Liste des métiers commençant par la lettre F

Tout au long de la formation, l’élève va recevoir des enseignements artistiques, en arts plastiques, infographie, histoire de l’art. Ces derniers permettent aux étudiants d’acquérir les bases pour créer et travailler le volume, les matières et les couleurs. Les compétences apportées par l’école sont les suivantes :

  • stylisme et modélisme maille
  • création matière
  • prototypage
  • technique de créativité et croquis de recherche
  • initiation aux logiciels utilisés par les professionnels comme Photoshop, Indesign, illustrator
  • culture artistique

Les enseignant.e.s vont accompagner chaque étudiant.e pour qu’elle ou il puisse découvrir son style, son univers. Elle ou il va découvrir petit à petit sa signature, son identité et sa personnalité.

Tout au long de la formation, les cours seront centrés sur toutes les techniques de la maille, avec la création de matière et d’échantillons, l’apprentissage des différents points, la réalisation de prototypes, de carnets de tendances et une collection complète en fin de troisième année pour l’obtention du diplôme.

Elle peut aussi inclure un stage en entreprise de plusieurs semaines pour favoriser l’entrée dans le monde professionnel. D’autres cours complémentaires sont proposés, comme les cours de littérature, d’histoire de l’art, de design, de communication, de droit du travail… Il s’agit ainsi d’une formation très complète qui ne se limite pas à l’apprentissage des techniques pour la maille.

styliste-modéliste maille

Les débouchés après la formation

Une fois la formation achevée, la ou le styliste-modéliste maille a toutes les clés en main pour se lancer dans le monde du travail. Selon votre choix, vous pouvez travailler comme freelances dès le départ. Dans ce cas, vous devrez créer votre activité en tant qu’indépendant.e. Il est aussi possible de travailler en tant que salarié.e dans une entreprise spécialisée dans la mode ou le design, ou dans une maison de haute couture de renom.

Lire aussi :  Liste des métiers commençant par la lettre M

Les stylistes-modélistes spécialisé.e.s en maille choisissent souvent de travailler au départ en tant que salarié.e pour avoir de l’expérience avant de se lancer en indépendant.e. Elles ou ils se spécialisent alors dans un domaine précis, comme la mode féminine, la mode pour enfants, les accessoires de puériculture, la mode masculine, une technique de maille précise…

Grâce à l’essor d’internet et des réseaux sociaux, de plus en plus de jeunes stylistes-modélistes maille trouvent le succès assez rapidement. En effet, ils peuvent lancer leurs activités sur internet, sans devoir engager de dépenses importantes pour aménager un showroom. Ils peuvent aussi collecter des idées venant des consommateurs eux-mêmes pour concevoir des produits qui répondent à leurs besoins. Il est aussi possible de suivre d’autres formations complémentaires pour assurer la croissance de leur entreprise et faire connaitre leur marque. Par exemple, il est possible de suivre une formation complémentaire sur les techniques de référencement, la gestion ou l’utilisation des différents logiciels de création pour avoir de multiples compétences et avancer dans sa carrière.