B2B : définition et exemples

B2B : définition et exemples

Le secteur commercial fait intervenir de nombreux acteurs dont les rôles et les capacités diffèrent. Par définition, le terme B2B désigne une interaction entre deux acteurs qui peuvent avoir le même profil sur le marché à quelques différences près.

Qu’est-ce que le B2B ?

Le B2B ou B to B désigne une relation de Business à Business. Plus spécifiquement, il s’agit de l’ensemble des activités à but commercial telles que la vente ou l’achat de produits ou de services qui existent entre deux entreprises. Le terme peut aussi impliquer de manière générale les différents moyens employés pour communiquer entre ces différentes entités dans le but de trouver un accord commercial. Cela dans le but d’améliorer la coopération et les échanges qui régissent cet accord.

Comment s’applique-t-il au marché ?

Pour mieux illustrer cette définition, voici quelques exemples de commerce B2B.

Si vous prenez une entreprise qui vend des fruits et légumes à une autre entreprise qui se charge de la transformation de ces produits avant leur mise sur le marché, un business qui développe une solution logicielle pour un cabinet d’avocat chargé de représenter ses intérêts ou encore un commerce physique au détail qui s’approvisionne chez un grossiste, alors vous avez affaire à une relation B2B.

Cette relation concerne toutefois un nombre d’acteurs commerciaux limités, ce qui permet l’application d’accords privilégiés entre deux entreprises. D’un autre côté, il est assez difficile de mesurer la pratique du B2B de manière générale, puisque certains commerces vendent autant aux entreprises commerciales qu’aux consommateurs finaux, ce qui sous-entend une relation B2C.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *