Métier

Ces métiers de l’esthétique qui ont de l’avenir !

Le août 17, 2022 - 6 minutes de lecture

Vous êtes passionné par les soins de beauté et de bien-être, mais vous hésitez à vous orienter vers un métier en particulier ? Ce secteur qui ne cesse de se réinventer vous offre de très nombreuses possibilités en termes de professions. Nous vous présentons quelques métiers du secteur de l’esthétique qui ont de l’avenir.

Le métier de prothésiste ongulaire

La vie quotidienne met à rude épreuve les ongles qui peuvent finir par se fragiliser ou s’abîmer. Il faut alors faire appel à un prothésiste ongulaire. Le prothésiste ongulaire est un professionnel du secteur esthétique qui prend soin des ongles des mains et de pieds. Il s’occupe de tous les aspects qui servent à donner une apparence soignée et saine aux mains et aux pieds.

Il devra affiner et éliminer les cuticules, façonner la forme des ongles en suivant la ligne de la main, appliquer les traitements nécessaires pour hydrater la peau et pratiquer des massages spécifiques qui améliorent la circulation et réduisent les tensions. Il peut aussi placer de faux ongles et faire du nail art sa spécialité. Comme la plupart des métiers de l’esthétique, les prothésistes ongulaires sont majoritairement des femmes.

Salarié ou indépendant ?

Le prothésiste ongulaire peut exercer aussi bien en tant que salarié qu’en tant qu’indépendant. La demande de prothésiste ongulaire augmente de la part des centres de bien-être, des spas, des centres et des salons de beauté qui ont l’intention d’étendre leurs services. Cependant, il y a aussi la possibilité de travailler en tant qu’indépendant en s’inscrivant au registre des métiers. En tant qu’indépendant, un prothésiste ongulaire doit faire preuve de disponibilité et doit être un vrai passionné.

Lire aussi :  Liste des métiers commençant par la lettre R

Un diplôme est-il nécessaire ?

Le prothésiste ongulaire est un métier assez récent. Il est possible d’exercer l’activité sans être en possession d’un diplôme. Toutefois, une formation peut s’avérer indispensable pour avoir accès à certains milieux. Il existe de nombreuses offres de formations dans le domaine des soins pour les ongles. Vous pouvez suivre des cours en ligne grâce à des plateformes telles que RN Formation qui proposent des formations de qualité pour devenir prothésiste ongulaire.

Avec ce type de formation, vous y apprendrez l’essentiel tel que la french manucure, le vernis semi-permanent, le nail art, la réalisation d’ongles en gel, le soin des mains, etc. Veillez à sélectionner un organisme qui propose un cursus certifié Qualiopi.

métier esthétique prothésiste ongulaire

Le maquilleur professionnel, une tendance appréciée

Le maquilleur professionnel ou make-up artist est devenu une figure populaire dans le domaine de l’esthétique. Cela s’explique sans doute par le succès des influenceuses qui ont élevé au rang d’art le métier du maquillage.

Pour devenir maquilleur pro, il faut de la dextérité et de l’imagination. Dextérité, car un maquilleur doit utiliser et manipuler une multitude de produits et les appliquer délicatement sur le visage du client. Expliqué de cette façon, on pourrait penser que le maquilleur est un automate programmé pour effectuer un certain travail, mais il n’en est rien.

C’est là qu’intervient le deuxième point, celui de l’imagination. Chaque visage a des traits uniques, a sa propre physionomie distincte qui nécessite des traitements particuliers. Un maquilleur professionnel doit avoir la capacité de mettre en valeur les traits d’un visage tout en masquant les imperfections.

Lire aussi :  Agent négociateur en immobilier : découvrir la fiche-métier

Un métier aux multiples débouchés

Le maquilleur professionnel peut travailler dans plusieurs domaines. Il existe des maquilleurs qui travaillent en collaboration avec des photographes. Ils sont alors focalisés et centrés sur le rendu artistique du visage. Il existe des maquilleurs qui interviennent pour corriger des imperfections. Ils sont spécialisés dans les poudres, les fonds de teint et les clairs-obscurs. Il y a aussi des make-up artists qui travaillent dans l’industrie du divertissement (cinéma). Ils se concentrent sur les traits expressifs des personnages des pièces et sur le maquillage de scène.

Un maquilleur pro peut aussi se lancer en tant qu’indépendant. En ayant un kit complet avec le matériel et les produits nécessaires, il se rendra à domicile chez ses clients pour réaliser leur maquillage pour des occasions spéciales.

La formation est importante dans le métier

Comme dans tous les métiers, même pour devenir maquilleur professionnel il faut suivre une formation adéquate. On ne peut absolument pas s’improviser maquilleur. De véritables formations diplômantes n’ont pas encore été créées, mais il existe des académies spécialisées et des écoles de formation professionnelle pour devenir maquilleur. Pour se faire engager par des entreprises reconnues, il faut suivre des formations pour obtenir des certifications. Celles-ci permettront de postuler à des postes d’emploi d’un certain niveau.

Spa manager : de quoi s’agit-il ?

Les spas sont des centres de bien-être qui sont de plus en plus populaires auprès de la classe moyenne française. Parmi les postes qu’on peut y occuper, on retrouve le spa manager. C’est une figure professionnelle complète qui, grâce à ses compétences en gestion, en marketing et en esthétique, s’occupe de la gestion générale et de l’organisation des spas et des centres de bien-être.

Lire aussi :  Liste des métiers commençant par la lettre B

Elle va s’occuper de planifier et de programmer les différentes activités, la gestion du personnel et la logistique. Elle possède des connaissances adéquates du marché actuel du bien-être. Elle est également capable de mettre en place des campagnes promotionnelles et une politique de communication du spa.

métier de l'esthétique spa manager

De solides bases en marketing

Le spa manager doit avoir une formation en marketing ou être à l’aise avec les outils marketing modernes. Il doit posséder les compétences de base pour s’adresser à leurs marchés cibles. Il doit être un expert dans la communication web, car la plupart des spas ont une présence sur ce canal.

Apprenez les fondamentaux du secteur de l’esthétique et des produits cosmétiques

Connaître la chimie et la technologie des produits cosmétiques, leur innocuité et leur efficacité, ainsi que les éléments de la législation cosmétique et la nomenclature INCI est indispensable pour un bon spa manager. Il peut arriver que le spa manager soit également l’un des praticiens du centre.