Webmarketing

Comment savoir si votre site WordPress a été piraté ?

Le décembre 5, 2023 - 6 minutes de lecture

La cybersécurité est devenue un sujet majeur de préoccupation pour les entreprises et les particuliers. Un site WordPress est vulnérable aux attaques de pirates informatiques. Les intrus peuvent accéder à vos données, les modifier ou les détruire. Savoir si votre site est piraté est la première étape pour le protéger. Découvrez nos astuces pour savoir si vous êtes victime d’attaque en ligne et pour connaître les bons réflexes à avoir dans de telles circonstances.

Les signes qui montrent que votre site WordPress a été piraté

Plusieurs indications peuvent vous faire savoir que votre site a été attaqué.

Modifications non autorisées

L’un des signes les plus évidents d’une intrusion sur votre site WordPress est la présence de modifications non autorisées. Les pirates cherchent souvent à dissimuler leurs activités en apportant des changements subtils au contenu, au design ou aux paramètres de vos pages. Si vous constatez des altérations inattendues, elles représentent très certainement le signe d’une compromission. Il est essentiel de rester vigilant et de vérifier régulièrement l’intégrité de votre site.

Performances dégradées suite au piratage

Une vitrine web piratée peut subir des ralentissements notables, des temps de chargement prolongés ou des dysfonctionnements dans les fonctionnalités habituelles. Les intrus exploitent souvent les ressources du site à des fins malveillantes, entraînant ainsi une diminution des performances. Si vous observez une détérioration significative des performances de votre site, vous faites sûrement face à une intrusion. Si vous constatez que votre WordPress a été piraté, agissez rapidement.

Présence de contenus indésirables et augmentation du trafic malveillant

Des contenus inappropriés tels que des publicités douteuses, des liens vers des sites malveillants ou des articles frauduleux peuvent faire surface sur votre site, si celui-ci a été compromis. Ces éléments nuisent non seulement à la réputation de votre page, mais ils peuvent également détourner les visiteurs légitimes. Notez qu’une augmentation soudaine du trafic provenant de sources suspectes peut être le signe d’une tentative de déni de service (DDoS) ou d’autres attaques. Les pirates peuvent orchestrer ces intrusions pour détourner l’attention des administrateurs et faciliter d’autres activités malveillantes. Surveillez attentivement les modèles de trafic et soyez prêt à réagir en cas de pic suspect.

Messages d’erreur inexpliqués

L’apparition de messages d’erreur inexpliqués constitue un signe clair d’une possible activité malveillante. Des erreurs 404 fréquentes, des pages non trouvées ou des messages de sécurité non explicites méritent une attention particulière. Ces anomalies peuvent indiquer des tentatives d’intrusion, des manipulations de fichiers ou d’autres activités indésirables.

Les erreurs à ne pas commettre si vous êtes piraté

Découvrir que votre site WordPress a été piraté peut être une expérience stressante, mais il est essentiel de réagir de manière réfléchie pour minimiser les dégâts.

Ignorer le problème et supprimer tout sans sauvegarde

L’ignorance n’est jamais une solution, en particulier en matière de sécurité en ligne. Négliger les signes d’une intrusion peut aggraver la situation. Plus le temps passe, plus les pirates ont la possibilité de causer des dommages étendus à votre site. Il est nécessaire d’agir rapidement pour identifier, contenir et éradiquer la menace. Dans un moment de panique, la tentation de supprimer des fichiers ou des plugins compromis peut être forte. Cependant, opérer de la sorte sans effectuer de sauvegarde préalable peut rendre la restauration du site extrêmement difficile, voire impossible. Avant d’entreprendre toute action, il est essentiel de créer une sauvegarde complète de votre site pour éviter toute perte de données irremplaçables.

Ne pas informer les utilisateurs et oublier de changer les mots de passe

Le silence n’est pas la meilleure politique lorsqu’il s’agit de violations de sécurité. Ne pas informer vos utilisateurs expose votre site à un risque accru. Ceci peut aussi nuire gravement à la confiance qu’ils placent en votre plateforme. Le fait d’informer rapidement vos abonnés de la situation, des risques potentiels et des mesures prises pour résoudre le problème démontre une transparence cruciale. Cette démarche contribue à maintenir la confiance de votre audience.

De son côté, la négligence en matière de changement de mots de passe peut laisser une porte ouverte aux pirates, même après avoir nettoyé votre site. En cas de compromission, il est impératif de changer tous les mots de passe associés à votre site. Des codes forts et uniques sont essentiels pour empêcher toute récidive.

Négocier avec les pirates

Faire face à une demande de rançon est une situation délicate. Toutefois, le fait de céder aux exigences de personnes malintentionnées ne garantit en aucun cas que vous récupérerez l’accès à votre site, et cela ne fait que financer leurs activités criminelles. Il est fortement déconseillé de négocier avec des intrus en ligne. Plutôt que de céder à leurs demandes, concentrez-vous sur le rétablissement de la sécurité de votre site en suivant des protocoles bien établis.

Les démarches à entreprendre pour nettoyer votre site WordPress

Une fois que vous avez confirmé la compromission de votre site, il est temps d’agir pour le nettoyer et renforcer sa sécurité.

Mettez votre site hors ligne et restaurez-le à partir d’une sauvegarde saine

La première action à entreprendre lorsqu’une compromission est confirmée est de mettre votre site hors ligne. Cette mesure préventive vise à éviter que les visiteurs ne soient exposés à d’éventuels contenus malveillants. En plus de cela, une analyse approfondie des journaux d’accès, des fichiers de configuration et des rapports de sécurité est nécessaire pour identifier la faille. Pour l’isoler, il faut d’abord comprendre comment les pirates ont accédé à votre site. Si vous disposez d’une sauvegarde récente et saine, restaurez votre site à partir de celle-ci. Assurez-vous que la sauvegarde n’inclut pas de fichiers compromis. La restauration à partir d’une version antérieure à l’intrusion permet de revenir à un état connu et fiable de votre page.

Mettez à jour tous les composants et changez tous les mots de passe

Une fois la restauration effectuée, il est important de mettre à jour tous les composants de votre site. Cette démarche inclut les plugins, les thèmes et le noyau de WordPress lui-même. Les mises à jour contiennent souvent des correctifs de sécurité cruciaux pour contrer les vulnérabilités connues. La sécurité de votre page dépend en grande partie de la robustesse de vos mots de passe. Après une compromission, changez tous les mots de passe associés à votre site, y compris ceux des utilisateurs, des administrateurs et des bases de données. L’emploi de mots de passe forts et uniques est essentiel pour éviter toute vulnérabilité future. Enfin, après le nettoyage, mettez en place des outils de surveillance pour être alerté en cas de nouvelles tentatives d’intrusion.