Entreprise

Industrie : vos ouvriers nécessitent une protection optimale

Le décembre 23, 2022 - 12 minutes de lecture

Les risques d’accident sont plus élevés dans le secteur industriel que d’autres secteurs. Si ce domaine d’activité est considéré comme l’un des plus dangereux, c’est parce qu’il implique de nombreuses interactions avec des produits chimiques et des équipements parfois difficiles à manier. De ce fait, les dangers encourus par les ouvriers sont de différents ordres. Certains accidents occasionnent des blessures légères alors que d’autres peuvent entraîner une invalidité permanente ou dans les cas extrêmes, la mort.

En cas d’accident, c’est la responsabilité de l’employeur qui est engagée. Il est donc de votre devoir de garantir la sécurité de vos ouvriers. Pour y parvenir, vous devez mettre en place une politique de prévention de risques et fournir à vos ouvriers des dispositifs de sécurité ou des équipements de protection individuelle. Ainsi, quelles sont les actions que vous devez entreprendre pour assurer une sécurité optimale à vos ouvriers ?

Protégez vos ouvriers qui travaillent en hauteur

Les ouvriers intervenant dans la construction des bâtiments ou dans les travaux de démolition sont les plus exposés aux risques de chute. Ces derniers peuvent perdre conscience, avoir des fractures ou des lacérations. Dans les cas les plus graves, la chute peut entraîner la mort. Prévenez ces risques en ayant recours à des protections et des mesures sécuritaires développées ci-après.

Les filets de sécurité

Pour prévenir les chutes des différents collaborateurs et garantir la sécurité du public sur un chantier, les filets de sécurité sont recommandés. D’ailleurs, les articles R4323-58 à R43236-106 du Code de travail exigent ce type de protection pour tout travail à une hauteur comprise entre 3 et 7,5 mètres.

Ces filets de protection garantissent un atterrissage doux en cas de chute. Leur robustesse leur permet de réduire considérablement l’impact d’un matériel ou d’un ouvrier, quel que soit son poids. Dans le commerce, il en existe différents modèles. Privilégiez ceux qui sont conformes aux normes EN 12636-1 et EN 1263-2. Ils sont testés régulièrement par les organismes qui régulent le marché des filets de sécurité. Faites votre choix également en fonction du poids et du diamètre du fil, des dimensions et de la forme de la maille.

Les lignes de sécurité

Si la première solution n’est pas adaptée à vos besoins, vous pouvez opter pour les lignes de sécurité. Retenez notamment qu’il existe deux types de lignes de sécurité : la ligne de sécurité verticale et la ligne de sécurité horizontale.

La première est un dispositif contenant au minimum deux points d’ancrage. La seconde par contre est constituée d’un point d’ancrage auquel est attaché un support d’assurage souple. Le choix à effectuer dépend de la nature de votre activité.

Qu’il s’agisse de ligne verticale ou horizontale, il est conseillé de choisir celles répondant aux normes EN 795 et qui ont un EPI EN 353. Pour opérer un choix rationnel, vous devez également tenir compte de la structure sur laquelle la ligne doit être fixée. En effet, certaines lignes de sécurité sont plus adaptées aux surfaces rigides par rapport à d’autres.

Les échafaudages

Les échafaudages sont généralement utilisés pour réaliser des travaux de réparation au niveau des toits, des charpentes, des plafonds, etc. Il en existe différents modèles sur le marché. Dans le large panel de modèles, il y a :

  • les échafaudages fixes de pied,
  • les échafaudages roulants,
  • les échafaudages sur tréteaux.
Lire aussi :  Tatouage temporaire : comment les utiliser dans le cadre professionnel ?

Pour les utiliser convenablement, il est recommandé d’installer une rambarde de sécurité. Les ouvriers devant installer ces outils de protections doivent aussi suivre une formation adéquate. Cette formation leur permettra de maîtriser toutes les dispositions relatives à la stabilisation de ce dispositif. Comme autre mesure de prévention, l’employeur doit inspecter ou faire appel à des spécialistes pour faire l’inspection de chaque composant de l’échafaudage avant son installation.

ouvriers échafaudages protection

Quelles solutions PTI pour protéger vos ouvriers ?

Avez-vous des ouvriers qui travaillent seuls dans des zones particulièrement dangereuses ? Dans ce cas, vous devez mettre à leur disposition des équipements ou des applications PTI pour la sécurité des travailleurs. Ces dispositifs leur permettront ainsi de déclencher des alertes en cas de détresse. Les alertes émises seront envoyées dans un centre de suivi. De ce fait, ils peuvent être rapidement secourus. Puisqu’il existe plusieurs solutions de protection pour travailleur isolé, voici celles que vous devez prioriser.

Une solution PTI avec une localisation précise

C’est le premier facteur à considérer pour sélectionner une solution PTI efficace. Le dispositif choisi doit être en mesure de donner la localisation précise de l’employé qui se trouve en situation de danger. Le cas échéant, il serait inutile.

Obtenez des alertes fiables

La qualité des transmissions des alertes est un autre facteur devant motiver votre choix. Certains dispositifs peuvent combiner plusieurs modes de transmission. De ce fait, les alertes sont plus fiables. Avec de tels dispositifs, vous n’aurez aucun souci à envoyer des signaux de détresse même dans les sous-sols, tant leur couverture est grande. S’agissant des applications PTI, la qualité de leur transmission doit être aussi qualitative comme celle des dispositifs.

Une solution PTI discrète et légère

Un dispositif léger et moins contraignant permettra à l’utilisateur de travailler dans de meilleures conditions et d’offrir un meilleur rendement. Il pourra vite le saisir et envoyer un signal en cas de besoin. Portez donc une attention particulière au poids du dispositif lors de son achat.

Des moyens simples d’utilisation

Évitez de choisir plusieurs dispositifs sécuritaires PTI, même s’ils jouent différents rôles. En cas de chute ou de situation désespérée, le travailleur a un temps de réaction très restreint. Il est donc recommandé de choisir un dispositif qui assume plusieurs fonctions. En ce qui concerne les applications, elles peuvent être facilement installées sur le smartphone de l’employé. Assurez-vous néanmoins qu’elles sont compatibles avec le système de son téléphone portable (Android, IOS) avant d’investir dans ce type de projet.

Une solution PTI évolutive

Le choix d’une application évolutive est bénéfique à plusieurs égards. Cela vous permet en effet de ne plus investir dans l’achat d’une nouvelle application. De plus, avec les mises à jour régulières, vous avez droit à de nouvelles fonctions qui s’adaptent aux besoins spécifiques du travailleur. Par ailleurs, les ajustements peuvent être faits à distance par les développeurs de l’application.

Des protections résistantes

Vos collaborateurs travaillent-ils dans un environnement dangereux ? Sont-ils exposés régulièrement à des projections de liquide ou à la poussière ? Si tel est le cas, il est plus que souhaitable de choisir des dispositifs très résistants aux chocs et étanches à l’eau. En cas de chute, ils doivent fonctionner normalement et transmettre l’alerte.

Lire aussi :  L'impact de l'achat de leads sur la croissance des entreprises

Avec toutes ces cartes en main, il vous sera plus facile de choisir la solution la mieux adaptée à votre entreprise. Notez que l’application représente une excellente solution pour les personnes exposées à de faibles risques. Les dispositifs physiques quant à eux sont convenables pour des personnes qui évoluent dans des milieux difficiles.

application PTI travailleur

Les vêtements de protection pour les ouvriers dans l’industrie

En dehors des dispositifs mentionnés précédemment et les mesures organisationnelles, les employeurs doivent fournir aux ouvriers des vêtements de protection de qualité. Le choix de ce type de protection ne s’improvise pas. Il faut surtout évaluer les contraintes liées à l’environnement de travail.

Une protection contre les intempéries

Ce sont des vêtements permettant à l’utilisateur de se protéger contre la pluie, le brouillard et la neige. De manière générale, ils permettent aux ouvriers de mieux travailler même lorsqu’ils sont exposés à des températures basses. Pour faire un bon choix, orientez-vous vers ceux normés EN 342, EN 343 et EN 14 058. Vous devez par ailleurs considérer leur résistance à la pénétration de l’eau lors de votre sélection.

Contre les risques mécaniques

Ce type de vêtements permet aux utilisateurs de se préserver des risques de coupure et de blessures. Ils sont adaptés pour les professionnels exerçant le domaine de bûcheronnage et dans les activités qui requièrent des jets d’eau à hautes pressions. Soulignons que leur rôle est de minimiser les impacts des chocs et des coups violents qu’ils subissent.

Contre les risques chimiques

Êtes-vous spécialisé dans les travaux liés à l’amiante, au plomb ou aux peintures ? Dans ces cas, il faut prévoir des vêtements susceptibles de vous protéger contre ces agents chimiques. Avant d’acheter ces vêtements, il est essentiel de prendre en compte les parties du corps à protéger et le mode d’exposition de ces agents chimiques.

Il faut en plus considérer le type de vêtement. Ces vêtements sont en effet déclinés en 6 types. Ceux appartenant au type 1, 2, 3 et 4 offrent une protection contre les produits chimiques liquides et même gazeux. Ceux de type 5 garantissent une protection optimale contre les produits solides comme l’amiante. Quant aux vêtements de type 6, ils ne sont pas trop efficaces, car ils offrent une protection faible.

Les vêtements contre les agents infectieux

Les professionnels intervenant dans les laboratoires, les industries chimiques sont constamment en contact avec des virus et des bactéries. Compte tenu du caractère invisible de ces agents infectieux, il est indispensable de prévoir des vêtements spécifiques à cet effet. Certains peuvent être réutilisés tandis que d’autres ne peuvent être utilisés qu’une seule fois. Le tout dépend de la nature des agents infectieux dont on veut se protéger. Tenez donc compte de ce critère pour faire votre choix.

L’entretien des machines industrielles pour plus de sécurité

Prévoir les équipements de protection collective et individuelle n’est pas la seule disposition à prendre pour garantir la sécurité et la santé des ouvriers. Il est fortement recommandé d’entretenir les différentes machines utilisées lors de vos opérations.

Contrôlez régulièrement les machines

De nombreux accidents de travail sont causés par des machines défectueuses. Pour éviter de faire face à ces situations, faites inspecter régulièrement les machines industrielles. Vous pouvez confier cette tâche à un prestataire externe, de préférence une entreprise de maintenance industrielle. Cette dernière se chargera de contrôler les machines dans les moindres détails et de déceler très tôt les défaillances.

Lire aussi :  Le démarchage téléphonique devient obsolète : voici d'autres moyens de prospecter

Nettoyez si besoin les machines

Les poussières peuvent causer des pannes au niveau de vos machines. Pour débarrasser vos équipements de ces poussières, l’idéal serait de recourir à une agence de nettoyage industriel. Avec leurs outils et leur expérience, ces professionnels pourront extraire toutes les particules qui empêchent vos machines de fonctionner convenablement.

Prenez des dispositions sécuritaires pour déplacer les machines

Souhaitez-vous utiliser vos machines sur plusieurs sites ? Il est dans ce cas nécessaire de contacter un expert dans le transport de machines industrielles. Ce type de professionnel évaluera le nouvel emplacement des machines et déterminera les moyens logistiques nécessaires à cette opération. L’opération se passe sans déconvenues et en un temps record.

Apprenez à reconnaître les premiers signes d’usure

Même si vous avez engagé un professionnel pour entretenir vos machines, il est essentiel d’instruire tout votre personnel et surtout ceux qui utilisent les machines sur les premiers signes d’usure. Généralement, les signes annonciateurs d’un dysfonctionnement au niveau d’une machine sont :

  • une température anormalement élevée de la machine,
  • une vibration excessive,
  • un bruit assourdissant,
  • un débordement des lubrifiants.

Lorsque vous remarquez l’un de ces signes, prévenez l’entreprise responsable de la réparation de vos machines ou contactez le personnel chargé de la réparation des machines.

Ayez un calendrier de maintenance

Si vous avez confié la gestion de vos machines industrielles à une entreprise, vous n’aurez plus besoin de mettre en place ce calendrier. Par contre, si les réparations sont faites par l’une de vos équipes, alors vous devez mettre en place un système de suivi. Cela vous permettra d’inspecter régulièrement les différentes pièces de vos machines et de faire des maintenances préventives.

maintenance machine sécurité industrie

Quelles assurances pour protéger vos travailleurs industriels ?

En tant que chef d’entreprise, vous devez protéger vos travailleurs des conséquences qui découleraient des accidents de travail. Il en va d’ailleurs de la pérennité de votre entreprise. En dehors des dispositifs et des actions sécuritaires énumérés ci-dessus, il peut être utile de souscrire des assurances. Certaines sont obligatoires alors que d’autres sont facultatives.

L’assurance responsabilité civile professionnelle

C’est une couverture qualifiée indispensable pour toute entreprise industrielle. Elle permet de garantir les biens et les personnes engagées dans l’exécution des activités. En effet, elle permet de réparer les préjudices que vos ouvriers auraient causés à des tiers. Il peut s’agir des blessures ou de dommages matériels.

L’assurance invalidité

Les ouvriers peuvent lors de chutes ou de glissades devenir invalides. Pour prévenir ces situations et permettre à leur famille de continuer à subvenir à leur besoin, les chefs d’entreprise industrielle doivent souscrire une assurance invalidité. Grâce à cette couverture, l’ouvrier en situation peut continuer à recevoir un versement mensuel qui va remplacer ses revenus et couvrir certaines de ses dépenses.

D’autres types d’assurances avantageuses, dont l’assurance vie sont proposées par les compagnies d’assurance pour le secteur industriel. Consultez les offres et lisez attentivement la police d’assurance avant de signer un contrat. Vous pouvez tenter de faire des négociations selon le nombre d’ouvriers ou d’autres spécificités de votre entreprise pour avoir une couverture optimale.