Métier

Ingénieurs et cadres : osez changer de vie

Le février 13, 2023 - 7 minutes de lecture

Il existe une multitude de métiers dans les différents secteurs. Les possibilités de changer de profession sont, a priori, nombreuses. Toutefois, il n’est pas simple de changer de vie professionnelle de façon générale. Cela l’est encore moins lorsque vous êtes ingénieur ou cadre. Ayant atteint un niveau de qualification élevé par rapport à la moyenne, vous pourriez penser qu’il est peu probable de trouver un travail aussi valorisé que l’actuel. Et pourtant, les options pour vous relancer ne manquent pas. Menez-vous des réflexions sur une éventuelle reconversion professionnelle en tant que cadre ou ingénieur ?

Pourquoi envisager une reconversion professionnelle ?

Source de revenus, le travail ne doit tout de même pas se limiter à cela. L’épanouissement professionnel est essentiel et constitue d’ailleurs un important facteur de bien-être dans la vie personnelle. Vous pouvez donc envisager une reconversion, en dépit de votre statut d’ingénieur ou de cadre, si vous n’êtes pas heureux dans votre métier. Le mal-être au travail constitue l’une des bonnes raisons d’envisager un changement de vie professionnelle. Ce phénomène touche bien des salariés. Lorsqu’il n’est pas jugulé rapidement, cela peut déboucher sur un burnout, voire une dépression. Si vous n’êtes pas en mesure de traiter votre mal-être au travail à la source en agissant sur ses causes, la reconversion professionnelle se présente comme l’alternative.

Ingénieur ou cadre, le changement de métier est à envisager si vous estimez que votre domaine d’activité est en phase d’être dépassé. Vous n’êtes pas à savoir que les métiers évoluent au rythme des époques. Il est des professions qui sont censées disparaître d’ici à quelques années du fait des avancées technologiques, par exemple. Si vous sentez venir un nouveau vent susceptible de balayer des acquis dans votre secteur, pensez alors à la reconversion professionnelle. Vous pouvez en effet vous apprêter à échapper à une future situation de précarité d’emploi. En enclenchant le processus de changement de métier dès maintenant, vous augmentez vos chances d’être bien positionné sur le marché du travail dans quelque temps.

Lire aussi :  Agent négociateur en immobilier : découvrir la fiche-métier

Si vous exercez un métier depuis de nombreuses années, il se peut alors que vous commenciez par ressentir de la lassitude à un moment donné. Vous pouvez envisager la reconversion en tant qu’ingénieur ou cadre si vous désirez faire l’expérience de la mobilité professionnelle. Faisons remarquer que d’après le Céreq (Centre d’études et de recherches sur les qualifications) les cadres sont ceux qui se disent les plus satisfaits de leur situation au travail. Paradoxalement, ils sont, à hauteur de 34 %, ceux qui posent le plus l’acte de reconversion professionnelle. Cela montre qu’une rémunération considérable n’est pas suffisante pour rester dans une corporation.

reconversion professionnelle

Comment entamer ce changement de vie radical ?

La reconversion professionnelle ne saurait se faire du jour au lendemain, d’autant plus qu’elle peut impacter le train de vie. Particulièrement, il est capital de préparer sa reconversion quand on est ingénieur ou cadre de manière à rebondir sur un métier à hauteur de ses qualifications. Dans ce but, pensez à vous abonner à des médias spécialisés dans la thématique du travail. Ces derniers vous seront utiles pour comprendre les enjeux du changement de vie professionnelle. À travers eux, vous pouvez accéder à des chiffres officiels sur la reconversion de cadres et d’ingénieurs ainsi qu’à des études de cas précis.

Sur certains blogs dédiés au travail, vous pouvez télécharger des guides sur le changement de métier. Dès que vous commencez par nourrir l’idée d’une possible reconversion professionnelle, veillez à vous informer sur les options qui s’offrent à vous. Même si vous être engagé dans cette dynamique, vous pouvez continuer à assumer vos responsabilités à votre poste. La transition professionnelle doit se faire en douceur et votre démission ne doit intervenir que quasiment à la fin du processus. De plus, dans l’optique de vous reconvertir à une nouvelle profession, prenez le temps de réaliser un bilan de compétences.

Lire aussi :  Que fait un growth hacker concrètement ?

Ce bilan vous permet de recenser vos aptitudes et atouts sur le plan professionnel. Grâce à ce dispositif, vous pouvez établir un projet professionnel qui répond à vos capacités en tant qu’ingénieur ou cadre. Le bilan de compétences vous offre les moyens de confronter votre rêve aux possibilités que vous avez en réalité. Accompagné par un coach personnellement, vous bénéficierez de son expertise en reconversion professionnelle. Vous serez en effet orienté de sorte à trouver un métier qui correspond à vos attentes.

Reconversion professionnelle d’ingénieur ou de cadre : comment vous relancer ?

A priori, vous avez la possibilité d’effectuer une multitude de métiers suite à une reconversion. L’idéal serait d’avoir un projet professionnel et d’ajuster vos savoirs en fonction de cela. Suivant le résultat du bilan de compétences, vous pourriez vous voir contraint de suivre une formation ou non. Quoi qu’il en soit, avant de vous lancer dans une nouvelle activité, une prise de connaissances à ce propos est essentielle. Prenez le soin de vous renseigner sur les métiers que vous pouvez exercer avec votre qualification et notamment ceux qui vous intéressent.

Selon une enquête de l’Association pour l’emploi des cadres effectuée en 2019, parmi les cadres interrogés, 56 % veulent exercer un travail sous une autre forme que le salariat standard. Ils sont nombreux à vouloir désormais monter une micro-entreprise, recourir au portage salarial, travailler dans une coopérative d’emploi, etc. Cette étude donne une indication du besoin de bien des travailleurs de cette catégorie socioprofessionnelle de changer de mode de travail. Si vous êtes aussi dans la même dynamique, pensez à créer ou reprendre une entreprise.

Si vous êtes actuellement ingénieur au service d’une entreprise et souhaitez devenir un travailleur indépendant, le métier de consultant vous tend les bras. Vous pouvez en effet proposer vos services d’expert dans votre domaine de compétences. Il sera sûrement nécessaire de suivre une formation complémentaire pour avoir le statut de consultant. Selon votre activité, vous pouvez, en tant que cadre, vous relancer après un changement de métier en montant un cabinet pour offrir vos services. Vous pouvez aussi procéder ainsi si vous avez évolué durant des années dans les finances, le recrutement, le droit, etc. Ingénieur ou cadre, vous avez la possibilité d’effectuer un virage radical en optant pour un domaine qui n’a rien à voir avec votre formation de base (artisanat, agriculture, immobilier, restauration…).

Lire aussi :  Liste des métiers commençant par la lettre I

reconversion professionnelle emploi cadre métier

Comment financer votre reconversion professionnelle ?

La reconversion professionnelle est un mécanisme que les pouvoirs publics soutiennent. Les entreprises aussi mettent en œuvre des mesures pour accompagner les travailleurs qui désirent y recourir. Vous avez donc la possibilité de bénéficier de quelques dispositifs pour financer en partie votre changement de travail. Il y a notamment :

  • le CPF (Compte Professionnel de Formation),
  • les aides de Pôle emploi,
  • l’ACRE (Aide à la Création et à la Reprise d’Entreprise),
  • le PDC (Plan de développement des compétences).

Le CPF est accessible aux personnes qui sont ou ont été professionnellement actives. Il est crédité chaque année d’un certain montant variant entre 500 et 5 000 euros. Quant aux aides de Pôle emploi, elles sont de divers ordres. Vous pouvez recevoir des allocations chômage si vous souhaitez vous reconvertir. Il existe d’autres aides de Pôle emploi comme le chèque formation que vous pouvez demander dans le cadre de votre reconversion professionnelle.

En tant que cadre ou ingénieur, vous pouvez solliciter l’ACRE si vous envisagez de devenir entrepreneur. Cette aide émane de l’Aide au retour à l’emploi. Elle est à la fois financière, matérielle et technique. Au cas où votre employeur aurait mis en place un plan de développement des compétences, vous pouvez en profiter pour financer votre reconversion. Votre salaire sera d’ailleurs maintenu si vous suivez la formation à cet effet aux heures de travail.