Métier

Automaticien : un professionnel polyvalent

Le mai 16, 2022 - 4 minutes de lecture

L’automatisation de la production permet d’optimiser le temps de travail des ouvriers. Dans l’industrie du vin et des boissons par exemple, les ouvriers ne sont plus obligés de poser des capsules sur les bouteilles. Cela est effectué par des capsuleuses automatiques. La conception, la programmation et la maintenance de ce genre de machines sont réalisées par un professionnel appelé automaticien.

Automaticien : un professionnel multirôle

Les automaticiens ont plusieurs rôles. Les premiers consistent à concevoir et mettre en œuvre des installations. Pour le faire de manière optimale, il est nécessaire de bien comprendre le processus à automatiser afin de choisir l’équipement le plus adapté à l’installation. Ainsi, si l’automaticien travaille dans l’industrie laitière, il doit maîtriser tout ce qui concerne la production du lait. La conception comprend les plans, les schémas électriques, la programmation et la documentation nécessaire.

Il définit ensuite l’architecture du système global (capteurs, actionneurs, contrôleurs, interfaces électriques/électroniques) et conçoit les logiques de commande : commande en boucle ouverte ou asservissement. L’ingénieur en automatisation crée des modèles mathématiques, des schémas et des dessins techniques, puis s’occupe du développement logiciel et de la programmation des systèmes de contrôle qui doivent gérer le système automatique et guider ses actions.

Une fois le projet réalisé, il faut procéder à la maintenance de l’installation, qui est une autre de ses fonctions. Cette maintenance comprend également le dépannage pour les réparer ultérieurement. Il intervient également pour effectuer des mises à jour logicielles ou matérielles lorsqu’il y a une évolution de normes ou de la réglementation en vigueur dans son secteur de production.

Lire aussi :  Quel est l'avenir du métier de rédacteur web avec l'arrivée de l'IA ?

Le travail d’un automaticien ne s’arrête pas là. Il produit des rapports ainsi que la documentation et les manuels techniques. Il dispense la formation nécessaire aux techniciens et aux opérateurs qui devront programmer, mettre en service et contrôler les systèmes automatisés. Il forme aussi les ingénieurs de maintenance chargés de l’entretien courant et extraordinaire des robots.

Les ingénieurs en automatisation peuvent être chargés d’identifier de nouvelles possibilités d’application et de développement de l’automatisation dans les installations et processus industriels existants. À cette fin, ils collaborent avec différentes unités commerciales (ingénierie, production, planification et approvisionnement, logistique…) pour identifier où et comment l’automatisation peut contribuer à améliorer le flux de travail et à optimiser les processus de production.

Automaticien secteurs débouchés

L’automaticien intervient dans plusieurs domaines

Les offres d’emploi pour les automaticiens sont variées et proviennent de différents secteurs : l’industrie automobile et aéronautique, le secteur de l’électronique, les secteurs de l’énergie et des mines. N’hésitez pas à vous rapprocher de Pôle Emploi pour avoir plus d’informations sur les secteurs qui recrutent le plus les automaticiens en 2022.

L’introduction de nouveaux systèmes d’automatisation présente également un intérêt croissant pour le secteur des infrastructures et des transports et le secteur des réseaux de services publics (eau, électricité et gaz, optimisés grâce aux réseaux intelligents). On retrouve aussi le domaine des soins de santé, où des interventions chirurgicales et autres procédures complexes peuvent être réalisées grâce aux technologies robotiques.

Un ingénieur en automatisation peut également trouver un emploi dans des entreprises qui produisent des machines automatiques, dans des entreprises qui développent des logiciels d’automatisation, ou dans des entreprises spécialisé en ingénierie. Dans ce cas, la volonté de se rendre sur les sites des clients est souvent requise.

Lire aussi :  Les métiers du transport, une bonne idée de carrière ?