Métier

Comment devenir coursier-livreur de repas ?

Le octobre 6, 2022 - 5 minutes de lecture

La livraison de repas est en plein essor avec l’accroissement du nombre de structures spécialisées dans ce secteur ces dernières années. Dans ce contexte, devenir coursier-livreur est une excellente idée pour gagner sa vie tout en profitant d’une certaine liberté d’action. Si vous êtes intéressé par ce métier, comme de nombreuses personnes en France, voici ce qu’il faut savoir avant de vous lancer.

Les avantages du métier de livreur de repas

Le métier de livreur de repas offre de multiples avantages, quelle que soit l’entreprise pour laquelle vous travaillez. Vous bénéficiez d’une grande flexibilité au niveau des horaires de travail. Vous disposez d’une grande marge de manœuvre pour la monétisation de votre temps dans la mesure où vous choisissez les créneaux horaires qui vous conviennent. Vous effectuez cette sélection non seulement en fonction de votre disponibilité, mais aussi des objectifs que vous souhaitez atteindre en termes de chiffre d’affaires.

En tant que livreur de repas, vous êtes déchargé d’une tâche aussi prenante comme la recherche de clients. Si vous exercez cette activité, vous tirez tout simplement parti de la réputation de la société auprès de laquelle vous êtes inscrit. Vous ne vous concentrez que sur le cœur de votre métier, c’est-à-dire la livraison de repas à ceux ou celles qui les commandent. Vous avez alors plus de chances de gagner de l’argent en faisant un maximum de livraisons chaque jour. Ce métier est d’ailleurs parfait si vous avez toujours rêvé d’être votre propre patron avec un salaire intéressant. Que vous livriez les repas en voiture ou à moto, vous êtes à bord de votre véhicule pendant l’exercice de votre activité.

Lire aussi :  Agent négociateur en immobilier : découvrir la fiche-métier

Comment choisir l’entreprise de livraison de repas ?

Face à la diversité des entreprises de livraison de repas, vous devez prendre en compte un certain nombre de facteurs pour faire le bon choix. La rapidité de l’inscription est ainsi l’un des critères à ne pas négliger au moment de sélectionner l’entreprise avec laquelle vous souhaitez travailler en qualité de livreur. Sur cette base, nous vous recommandons de vous inscrire chez une enseigne comme Uber Eats. En plus de bénéficier d’un salaire moyen de 1598 euros/mois, cette marque vous offre plusieurs autres avantages. Vous pouvez en effet effectuer les démarches pour devenir livreur Uber Eats en quelques clics. Vous profitez d’une solution clé en main puisque son équipe s’occupe de toutes les formalités nécessaires pour vous permettre d’exercer votre activité en toute légalité.

La notoriété est également un paramètre auquel il faut accorder une attention toute particulière lors de la sélection de votre entreprise de livraison. Parmi les sociétés les plus actives dans l’univers de la livraison de repas, vous retrouverez Deliveroo ou encore Just Eat. Chez Deliveroo, vous exercez votre métier de livreur de repas en qualité d’indépendant. Cela veut dire que vous pouvez travailler sous la forme d’une SASU, d’une EURL ou d’une EIRL.

En optant pour une structure comme Just Eat, vous avez la possibilité d’accéder au statut de salarié avec, par exemple à la clé, un contrat à durée indéterminée. Prenez le temps nécessaire pour analyser attentivement les atouts et les limites des différents acteurs du marché de la livraison de repas. C’est à ce prix que vous pourrez vous assurer de ne pas vous tromper.

Lire aussi :  Liste des métiers commençant par la lettre P

Quelles sont les conditions pour devenir livreur de repas ?

Les principales entreprises du marché comme Uber Eats, Deliveroo ou encore Just Eat n’exigent pas de formation spécifique pour vous accepter comme livreur chez elles. Cependant, vous devez remplir certaines conditions pour exercer ce métier auprès de ces sociétés. Parmi celles-ci, citons notamment :

  • la possession d’un avis SIREN ou d’un extrait de Kbis,
  • avoir le statut de microentrepreneur,
  • avoir atteint l’âge de la majorité,
  • disposer d’un moyen pour la livraison comme un scooter ou un vélo,
  • détenir un téléphone portable avec une connexion internet.

Ajoutez à cela la présentation d’un casier judiciaire vierge si vous voulez devenir un livreur de repas dans les grandes villes françaises telles que Paris, Lyon et bien d’autres métropoles encore.

Le statut d’un coursier-livreur de repas

Travailler comme livreur de repas pour des enseignes comme Uber Eats, Just Eat ou Deliveroo fait de vous un prestataire et non un salarié. Cela dit, il est impératif de créer votre entreprise. Dans cette optique, nous vous conseillons d’opter pour le statut d’autoentrepreneur coursier-livreur.

En choisissant d’exercer votre activité sous la forme d’une microentreprise, vous avez automatiquement la qualité d’un exploitant individuel immatriculé au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Il convient de noter par ailleurs que le microentrepreneur est un régime juridique qui vous donne droit à des avantages aussi bien fiscaux que sociaux.

La création d’une entreprise sous le statut d’autoentrepreneur est soumise à la réalisation d’un chiffre d’affaires annuel hors taxes n’excédant pas les 70 000 euros. Si cette condition est remplie et que votre société de livraison de repas voit le jour, vous relèverez du régime fiscal de la microentreprise.

Lire aussi :  Liste des métiers commençant par la lettre G