Formation

Comment devenir fleuriste ?

Le octobre 11, 2022 - 6 minutes de lecture

À la fois commerçant et botaniste, le fleuriste exerce une profession complexe qui nécessite des compétences spécifiques et de l’investissement. Le rôle d’un fleuriste ne se limite pas simplement à faire de jolis arrangements et à les disposer en vitrine. Entre autres, il doit être en mesure d’accompagner les clients dans certains moments de leur vie, parfois même les plus importants. Si vous souhaitez vous reconvertir dans ce domaine, voici un guide pour devenir fleuriste.

Trouvez une formation pour devenir fleuriste

Le métier de fleuriste possède plusieurs facettes qui sont différentes les unes des autres. Avant tout, le fleuriste doit connaître les fleurs à la perfection. Pour cela, vous devez suivre une formation adaptée.

Quelle formation pour devenir fleuriste ?

Un fleuriste est tenu de remplir des fonctions commerciales, artistiques et techniques. Pour travailler dans ce domaine, vous devez donc suivre une formation, notamment un CAP fleuriste. Ce diplôme est reconnu par tous les professionnels du secteur. Il vous permet d’apprendre les connaissances pratiques et théoriques en production florale. Avec ce diplôme, vous serez chargé d’accueillir les clients, de vendre et de réceptionner les fleurs, arbustes et plantes.

De même, c’est l’un des diplômes requis pour travailler dans un rayon spécialisé, un magasin de décoration ou la boutique d’un fleuriste. Parmi les nombreux savoirs inculqués lors d’une formation de fleuriste, les connaissances enseignées portent sur plusieurs domaines, dont la botanique, la technologie, l’environnement professionnel et le dessin d’art appliqué.

Hormis cette formation, vous pouvez également suivre un Bac Pro technicien-conseil-vente en produits de jardin, un Bac pro conduite de productions horticoles ou un BP fleuriste. Ce dernier se prépare en 2 ans et permet de développer des capacités liées aux techniques florales et des compétences de gestion d’entreprise. Ces formations sont payantes, mais peuvent être financées par plusieurs aides selon votre parcours professionnel et votre statut.

Lire aussi :  Entreprise : les programmes de formation sur la durabilité et la RSE

suivre une formation pour devenir fleuriste

Comment trouver une formation de fleuriste ?

De nombreuses voies sont possibles pour se former au métier du fleuriste. Vous pouvez suivre un CAP fleuriste en alternance, en contrat de professionnalisation, en contrat d’apprentissage, en formation continue ou dans un centre de formation. De nombreux organismes proposent de suivre leurs formations à distance, quand d’autres demandent de se déplacer dans leurs locaux.

Les formations en ligne présentent l’avantage d’être très flexibles. Les formations en présentiel mettent l’accent sur la pratique et vous permettent de mieux assimiler les notions enseignées. Cependant, pour trouver une bonne école, pensez à vérifier la notoriété du centre, la compétence des formateurs et les équipements mis à disposition pour le parcours.

Quelles qualités pour devenir fleuriste ?

Bien qu’une formation puisse vous permettre de devenir fleuriste, vous devez avoir certaines qualités qui s’avèrent indispensables pour accomplir pleinement vos tâches. Entre autres, vous devez avoir le sens de l’esthétique et du contact, les connaissances horticoles suffisantes et une motivation à toute épreuve. L’esthétisme est important pour bien associer les fleurs et obtenir un bon rendu. La maîtrise de cet art se bonifie avec de l’expérience.

D’autre part, le sens du contact est essentiel pour comprendre les besoins des clients et assurer les ventes. Quant aux connaissances horticoles, il s’agira de maîtriser l’origine des fleurs, leur mode de culture, mais aussi leur signification.

Ce que vous allez apprendre lors d’un CAP fleuriste

Le CAP fleuriste vous permet d’apprendre toutes les notions techniques propres au métier et à l’entretien des espaces verts. En d’autres termes, il s’agit des notions en rapport avec le domaine horticole, floral et végétal. En plus de cet enseignement professionnel, les modules de cours concernent aussi l’enseignement général comme l’éducation civique, l’histoire, les mathématiques et le français.

Lire aussi :  Comprendre la formation CATEC Espace confiné...

Parmi les modules de cours, vous avez des notions essentielles comme :

  • les arrangements floraux,
  • la biologie,
  • l’aménagement paysager,
  • les compositions florales,
  • la gestion des stocks.

À cela s’ajoutent les travaux pratiques, les techniques de vente, la technologie professionnelle, la vente et le conseil. Ces formations peuvent être accompagnées de stages en entreprise, si elles ne sont pas suivies en alternance.

Devenez fleuriste en vous faisant embaucher dans une boutique

Pour devenir fleuriste, pensez à travailler au sein d’une boutique. En tant que débutant, les tâches qui vous seront assignées ne seront pas très techniques. Vous aurez simplement à gérer les commandes, nettoyer les récipients, répondre au téléphone, trier les fleurs ou arroser les plantes. En revanche, pour un poste plus élevé, vous serez amené à passer plus de temps dans la conception des bouquets de fleurs.

Outre la formation requise, les boutiques de fleurs exigent la détention d’un permis de conduire. Vos chances seront plus élevées de décrocher un emploi avec un permis compte tenu des livraisons qui sont souvent effectuées. Pour dénicher une offre, vous pouvez faire une recherche en ligne. Plusieurs sites de recherche d’emploi mettent en relation les employeurs et employés. Vous y trouverez sans doute une multitude d’offres d’emploi pour fleuriste auxquelles vous pouvez postuler.

Il est aussi possible de dénicher un poste de fleuriste en se renseignant auprès de vos connaissances. Une fois que vous avez des contacts potentiels, vous pouvez les contacter pour prendre connaissance des offres disponibles. Par ailleurs, les réseaux sociaux dont LinkedIn proposent des offres d’emploi dans tous les domaines.

Lire aussi :  L'accrochage certificateur : de quoi parle-t-on ?

Les forums de fleuristes et d’autres sites de médias sociaux sont aussi indiqués pour entrer en contact avec des boutiques. Enfin, pour augmenter vos chances d’être embauché, participez aux expositions de design floral et aux salons professionnels de la fleuristerie.

Ouvrez votre propre magasin de fleurs et de plantes

À défaut de travailler au sein d’une boutique de fleurs, vous pouvez ouvrir votre propre magasin de fleurs et de plantes. Néanmoins, avant de créer une boutique, vous devez faire une étude de marché. Cette étape est importante, car elle vous permet de valider ou d’invalider la réalisation du projet. Elle porte en général sur l’identification des futurs partenaires, des fournisseurs et concurrents.

Ensuite, vous devez choisir l’emplacement de la boutique. Nous vous recommandons d’opter pour une surface de 25 à 60 m², une chambre climatique, un comptoir de vente, un atelier de préparation et un camion réfrigéré. L’élaboration du business plan est l’étape suivante du processus. Celui-ci doit contenir le budget de trésorerie, le plan de financement, le bilan prévisionnel et le compte de résultat prévisionnel. Pour finir, l’entreprise doit avoir un statut juridique qui définit les responsabilités juridiques et financières de l’entrepreneur.