Definition

Comprendre le concept de cash and carry dans le commerce

Le avril 12, 2024 - 5 minutes de lecture

Le cash and carry, également connu sous des termes similaires tels que la vente en gros libre-service ou l’autoservice de gros, est un modèle d’affaires fréquemment rencontré dans de nombreux secteurs du commerce. Il présente certaines particularités et avantages aussi bien pour les fournisseurs que pour les clients, ce qui explique sa popularité croissante en France et dans d’autres pays. Dans cet article, nous allons explorer plus en détail cette notion, son fonctionnement et les principaux acteurs concernés.

Origine et définition du cash and carry

Le terme cash and carry vient de l’anglais et signifie littéralement « payer et emporter ». Il désigne un type particulier de commerce de gros dans lequel les clients, en majorité des professionnels, achètent des produits à des prix réduits en échange d’un paiement immédiat et d’un retrait direct par leurs propres moyens. Le concept a vu le jour aux États-Unis au début du XXe siècle et s’est progressivement étendu à d’autres pays, notamment en Europe.

La principale différenciation du cash and carry par rapport à d’autres modèles d’affaires réside dans le fait qu’il ne propose généralement pas de services de livraison ni de conditions de crédit aux clients. En contrepartie, les prix pratiqués sont souvent inférieurs à ceux des autres types de commerce de gros, ce qui rend ce modèle économiquement intéressant pour les acheteurs professionnels.

Fonctionnement d’un cash and carry en pratique

Dans un établissement fonctionnant selon le modèle du cash and carry, les clients sont généralement accueillis dans un grand espace de vente qui présente des caractéristiques similaires à celles d’un supermarché ou d’un hypermarché. Le choix des produits est souvent varié et peut couvrir aussi bien des domaines alimentaires que non alimentaires, selon la spécialisation et la stratégie du fournisseur.

Lire aussi :  Early birds : Définition et explications de ce terme marketing

Les grandes étapes suivies par un client lors d’une visite dans ce type de commerce sont les suivantes :

  1. Présentation d’une carte professionnelle ou d’une preuve d’activité au sein du secteur concerné pour pouvoir entrer dans l’établissement et effectuer ses achats;
  2. Sélection des produits souhaités en libre-service sur les rayons et les palettes mises à disposition;
  3. Transport des articles sélectionnés vers la caisse en utilisant des chariots adaptés aux achats en gros;
  4. Paiement immédiat par chèque, carte bancaire ou espèces, sans possibilité de crédit;
  5. Prise en charge des articles achetés en vue de leur transport vers le lieu d’utilisation (boutique, restaurant, entreprise, etc.).

Avantages du cash and carry pour les fournisseurs et les clients

Une offre compétitive et flexible pour les fournisseurs

Pour les entreprises proposant leurs produits via le modèle cash and carry, quelques-uns des avantages les plus évidents résident dans l’optimisation de leurs coûts d’exploitation et la facilitation de leur gestion. En limitant les services offerts aux clients (absence de livraison, pas de crédit) et en misant sur l’autonomie de ces derniers (plus-value du libre-service), les fournisseurs peuvent réduire leurs charges opérationnelles :

  • Moins de personnel pour gérer les stocks et servir les clients;
  • Economies liées au transport et à la logistique des marchandises;
  • Développement tantôt régional ou national en multipliant les points de vente.

En outre, le modèle cash and carry offre une certaine flexibilité aux fournisseurs dans la manière dont ils organisent leur offre, tant en termes de choix de produits que de modalités de tarification. Cela peut par exemple inclure des promotions saisonnières ou des remises volumétriques pour inciter les clients à acheter davantage lors de chaque visite.

Lire aussi :  Qu’est-ce que le merchandising et comment l’optimiser ?

Une solution économique et adaptée pour les clients professionnels

Côté client, un point fort indéniable du cash and carry se situe également dans les prix compétitifs pratiqués. Comme mentionné précédemment, ces prix inférieurs s’expliquent par les économies réalisées par les fournisseurs en termes de coûts d’exploitation et de gestion. De plus, certains acteurs du marché proposent des gammes spécifiques dédiées aux professionnels, ce qui augmente l’intérêt des clients pour ce type d’établissement.

Enfin, un autre atout pour les clients professionnels réside dans la souplesse et plus particulièrement, la possibilité offerte d’ajuster leurs achats en fonction de leur propre planification et de leurs besoins spécifiques. En effet, puisque l’enlèvement des marchandises est direct et que la plupart des cash and carry disposent d’horaires d’ouverture élargis par rapport aux autres types de commerce, les clients peuvent organiser leurs approvisionnements de manière optimale selon leurs contraintes professionnelles.

Exemples d’acteurs du marché français

Le secteur du cash and carry en France compte plusieurs acteurs majeurs, qui possèdent chacun leur propre stratégie et éventail de produits :

  • Certaines enseignes généralistes proposant une gamme étendue d’articles couvrant aussi bien le domaine alimentaire que non-alimentaire;
  • D’autres enseignes spécialisées seulement sur l’alimentaire, se concentrant sur les produits frais, les boissons et/ou les produits surgelés destinés principalement à la restauration;
  • Enfin, certaines enseignes s’adressent uniquement aux professionnels de divers secteurs comme le bâtiment, l’automobile ou encore l’hôtellerie et avec des gammes spécialement conçues pour ces catégories de métiers.

Au-delà de cette diversité d’offres, il est important de noter que les acteurs du cash and carry en France sont souvent amenés à adapter leur assortiment et leur tarification en fonction des spécificités régionales du marché, notamment en matière de produits locaux et de préférences des clients.

Lire aussi :  La propale