Definition

Définition de convenience store : Qu’est-ce que c’est ?

Le mars 14, 2024 - 5 minutes de lecture

On les appelle « convenience stores » en anglais ou encore « supérettes » en français. Ces petits commerces de proximité ont su s’imposer dans notre quotidien, grâce à leur large choix de produits et services disponibles, souvent ouverts 24h/24. Dans cet article, nous allons définir le concept de convenience store, son évolution et ses caractéristiques essentielles.

Le convenience store : une définition claire

Aujourd’hui, on entend généralement par « convenience store » un petit commerce de proximité offrant divers produits alimentaires, des journaux et magazines, des boissons chaudes et froides, ainsi que d’autres articles du quotidien. La particularité de ces magasins réside dans leurs horaires d’ouverture, qui sont généralement étendus au-delà de ceux des commerces traditionnels, y compris la nuit et les jours fériés.

Une offre variée pour répondre aux besoins quotidiens

Ce type de magasin offre à sa clientèle un assortiment diversifié de produits :

  • Produits alimentaires : pâtisseries, produits frais, fruits et légumes, produits secs, plats cuisinés…
  • Boissons : boissons alcoolisées, sodas, jus de fruits, eau, café, thé…
  • Tabac et cigarettes électroniques
  • Journaux, magazines et papeterie
  • Produits d’hygiène et de beauté
  • Articles ménagers : détergents, savons, éponges…
  • Souvent des services additionnels tels que des recharges téléphoniques ou des machines à café

L’offre peut varier d’un établissement à l’autre en fonction de la demande locale, mais l’idée principale est de proposer une gamme suffisamment large pour répondre aux besoins essentiels des consommateurs.

Des horaires étendus pour s’adapter aux consommateurs

La particularité des convenience stores est d’être généralement ouverts tard le soir et même la nuit, ainsi que les jours fériés et les week-ends. Ces horaires permettent de satisfaire les besoins des clients ayant un mode de vie nocturne, ou ceux qui cherchent simplement à faire des achats rapides après leur journée de travail ou durant la pause déjeuner.

Lire aussi :  Qu'est-ce que la mercatique ?

L’évolution du concept de convenience store

Si les convenience stores sont aujourd’hui populaires dans de nombreuses régions du monde, ils ont dû suivre une certaine évolution pour répondre aux attentes changeantes des consommateurs.

Les premiers pas des convenience stores

On attribue souvent la création des premiers convenience stores aux États-Unis, où l’on retrouve notamment 7-Eleven, une chaîne de supérettes dont le premier magasin a ouvert ses portes en 1927 au Texas. Ce type de commerce reposait à l’origine principalement sur la vente de produits alimentaires secs, d’articles ménagers et de tabac.

L’internationalisation du concept

Les convenience stores n’ont pas tardé à émerger dans d’autres pays, notamment au Japon avec la chaîne Lawson, qui a ouvert son premier magasin en 1975. Le succès des supérettes japonaises repose en grande partie sur leur offre, qui s’est rapidement étendue pour inclure un large choix de produits alimentaires frais, des boissons chaudes et froides, ainsi que des services annexes tels que des bornes de rechargement téléphonique ou des distributeurs automatiques de billets.

En Europe, c’est surtout à partir des années 1980 que les convenience stores se sont développés, comme en témoigne l’implantation de nombreuses enseignes anglaises telles que Tesco Express, Sainsbury’s Local ou encore Marks & Spencer Simply Food, puis françaises comme Franprix, Monop’, Spar…

Les atouts des convenience stores pour les consommateurs

Au fil des années, les convenience stores ont su séduire de nombreux clients par leurs points forts :

  • Proximité : implantés généralement en milieu urbain, ces magasins permettent aux citadins de s’approvisionner facilement et rapidement sans avoir à parcourir de longues distances.
  • Horaires d’ouverture étendus : accessible même la nuit, le week-end et les jours fériés, ces magasins répondent aux besoins des noctambules et des personnes ayant des emplois du temps décalés.
  • Offre diversifiée : en proposant une large gamme de produits, les convenience stores permettent à leurs clients de satisfaire la plupart de leurs besoins quotidiens sans avoir à se rendre dans plusieurs commerces différents
  • Rapidité : grâce à leur taille réduite et à leur organisation optimisée, ces magasins offrent un temps de passage en caisse généralement plus court que celui des supermarchés traditionnels.
Lire aussi :  Le retail : présentation du concept

Les défis liés au développement des convenience stores

Malgré leur popularité, le modèle des convenience stores doit faire face à plusieurs obstacles liés notamment à l’évolution des modes de consommation et de distribution :

  • La forte concurrence avec d’autres formats comme les supermarchés urbains ou les commerces en ligne;
  • Un prix moyen des produits souvent supérieur à celui des grandes enseignes, qui peut représenter un frein pour certains consommateurs;
  • L’empreinte écologique liée notamment à la grande part de produits emballés et jetables proposée dans les convenience stores.

Des pistes d’amélioration et d’innovation

Afin de continuer à séduire les consommateurs tout en restant compétitifs, de nombreux convenience stores sont amenés à repenser et adapter leurs pratiques :

  • Développer des offres de produits locaux et bio pour répondre aux attentes des consommateurs en termes de qualité alimentaire;
  • Mettre en place des partenariats avec des acteurs de l’économie circulaire, par exemple pour proposer la récupération d’invendus à prix réduit ou la mise à disposition de points de collecte pour le recyclage;
  • Améliorer l’expérience client grâce à des espaces plus conviviaux (coin repas, wifi gratuit…) et des offres de services annexes (livraison gratuite à domicile, retrait de colis, etc.).

Dans un marché concurrentiel et exigeant, les convenience stores restent une solution adaptée aux besoins des consommateurs modernes. Pour s’imposer durablement face aux autres formats de distribution, ils devront continuer à innover et prendre en compte les attentes de leurs clients.