Entrepreneuriat

Les critères de choix de l’achat d’une boulangerie

Le décembre 8, 2022 - 9 minutes de lecture

L’univers de la boulangerie est sur le devant de la scène depuis quelques années, notamment avec les émissions de cuisine télévisées et les concours de pâtisserie. Dès lors, reprendre une boulangerie est devenu le rêve d’un grand nombre de personnes étant donné qu’il s’agit d’une excellente alternative à la création. Cela permet en effet de se lancer dans l’entrepreneuriat avec plus de confiance et de sérénité. Cependant, l’achat d’une boulangerie n’est pas une opération aussi simple qu’on le croit. En effet, il y a de nombreux critères qui entrent en jeu et auxquels vous devez faire attention.

Boulanger : les avantages de devenir votre propre patron

La plupart des personnes vous diront qu’elles se sont lancées dans l’univers de la boulangerie pour avoir une certaine liberté et vivre leur passion. Devenir boulanger est un bon moyen de devenir son propre patron et d’avoir des équipes à disposition pour la production et la vente.

De plus, le métier de boulanger s’exporte très facilement, car le savoir-faire français est reconnu de tous. Par conséquent, les professionnels peuvent profiter de nombreuses opportunités, et même ouvrir des établissements dans d’autres pays.

L’autre avantage de devenir boulanger est lié à la facilité d’accès de la profession. Il existe de plus en plus des formations courtes ouvertes à tous. Si vous voulez ouvrir ou reprendre une boulangerie, vous devez avoir une qualification professionnelle pour exercer le métier de boulanger. Il peut s’agir d’un CAP boulanger, d’un brevet d’études professionnelles, d’un bac pro en boulangerie, etc. Le CAP boulangerie-pâtisserie a généralement une durée de deux ans pour ceux qui sortent de la classe de 3e. Cependant, dans le cadre d’une formation professionnelle, la durée est inférieure, entre 3 et 6 mois.

Le boulanger est un professionnel détenant un riche savoir-faire de l’art de vivre français. Il connaît les particularités des différentes farines et sait différencier toutes les sortes de pains. Le métier vous permet de laisser libre cours à votre imagination en créant de nouveaux produits, des présentations, des modes de préparation…

métier de boulanger

La localisation, le premier critère à prendre en compte lors de l’achat d’une boulangerie

Le premier élément auquel vous devez faire attention si vous souhaitez reprendre une boulangerie est l’emplacement. En fonction de votre histoire, de votre expérience et de vos objectifs, vous choisirez un établissement au cœur d’une ville ou à la campagne. L’essentiel est que vous vous sentiez à l’aise dans l’emplacement choisi.

Lire aussi :  Pourquoi lancer une franchise esthétique ?

Il ne faut pas oublier que le métier de boulanger présente de nombreuses exigences et les journées sont généralement longues. Par ailleurs, vous ne pourrez pas durer dans le milieu si le cœur n’y est pas.

Si vous choisissez une boulangerie située en ville, alors il faudra faire une étude de la concurrence, mais aussi du quartier. L’idée est de vous renseigner sur les autres boulangers aux environs et les types de produits qu’ils proposent. Intéressez-vous également à d’autres éléments comme la présence d’un service de livraison chez les concurrents, le déploiement des points de vente, la proximité des grandes surfaces, etc. En fonction des produits et services que vous voulez proposer, cette analyse vous sera d’une très grande utilité.

Nous vous conseillons également de vous poser les bonnes questions sur votre future clientèle. Si vous envisagez de proposer une large variété de produits, il faut avoir la certitude que vous aurez des clients : entreprises, écoles, etc.

L’étude de la concurrence et de vos clients sera certainement plus simple et plus rapide en campagne. Dans tous les cas, prenez le temps d’étudier l’emplacement de la boulangerie dans les moindres détails afin de vous faire une idée de ce qui vous attend, notamment les conditions dans lesquelles l’activité sera lancée.

Intéressez-vous au chiffre d’affaires de l’établissement

L’autre critère à considérer pour choisir une boulangerie est le chiffre d’affaires de celle-ci. Demandez au cédant de vous fournir les derniers bilans comptables de l’établissement avant d’aller plus loin dans vos démarches.

Les chiffres d’affaires de la boulangerie doivent être décortiqués et étudiés avec soin. Vous avez évidemment le droit de demander des explications afin de mieux comprendre certaines choses et si nécessaire, faites appel à un expert-comptable. Il est important que chaque dossier soit analysé en profondeur sur chaque domaine.

Concernant la gestion, penchez-vous sur la qualité du fonds de commerce, c’est-à-dire la rentabilité, les partenariats, les dépendances vis-à-vis de certains fournisseurs ou clients… Réalisez également une étude financière et juridique sur les dernières années. Ce sera l’occasion d’en savoir plus sur

  • la trésorerie,
  • le contrôle fiscal,
  • les investissements,
  • les contrats,
  • le bilan et compte des résultats.

Le système de production et de vente est aussi un facteur essentiel à analyser lors de l’achat d’une boulangerie : fabrication du pain, équipements, produits proposés, partenariats, fournisseurs, etc. Enfin, jetez un œil au management de l’établissement en consultant les qualifications, les horaires, les contrats, les salaires, les clauses des contrats de travail, etc.

Lire aussi :  Comment ouvrir une boutique physique ?

reprendre une boulangerie

Tenez compte du matériel dont elle est équipée

Dans le cadre de la reprise d’une boulangerie, vous vous engagez à reprendre un fonds de commerce intégral. C’est la raison pour laquelle vous devez vous pencher sur le matériel que comporte l’établissement.

  • Quel est l’état du four, des pétrins et des batteurs-mélangeurs ?
  • Est-ce que les frigos et les chambres froides sont toujours fonctionnels ?

Il y a en effet beaucoup de questions à vous poser concernant le matériel et si vous ne maîtrisez pas les choses, alors faites appel à un professionnel.

Réalisez également un diagnostic de l’hygiène alimentaire. Il est important que les locaux soient conformes aux normes afin d’éviter les risques de contamination. Aussi, les postes de travail doivent être bien séparés, propres et régulièrement entretenus. C’est le cas du fournil par exemple qui est le local abritant le four.

Y a-t-il des travaux à prévoir pour rénover la boulangerie ?

Selon l’état des lieux, il peut être nécessaire ou non de prévoir des travaux pour la rénovation de votre boulangerie. Si certains murs de celle-ci présentent des fissures par exemple ou que des défaillances électriques sont notées, alors une rénovation s’impose.

La rénovation sera l’occasion de donner un coup de neuf au commerce et de mettre à disposition des employés des équipements plus adaptés. Elle permet également de remettre l’établissement aux normes de sécurité.

Les coûts liés aux travaux de rénovation varient en fonction de la surface de la boulangerie, notamment des changements envisagés. Par exemple, pour remplacer le revêtement de sol, il faudra investir entre 25 et 60 euros par m2. Pour la réfection du circuit électrique, prévoyez entre 120 et 150 euros au mètre carré. Évidemment, les tarifs varieront selon les professionnels et les matériaux utilisés.

Nous vous conseillons de demander plusieurs devis aux artisans locaux, aux architectes et aux sociétés prestataires selon l’ampleur des travaux. Cela vous permettra de faire une évaluation des prix du marché et de choisir le prestataire qui assure un bon rapport qualité/prix.

reprise boulangerie

Conseils pour redécorer une boulangerie à votre image

Tout comme la qualité des produits et le savoir-faire boulanger, l’identité de marque participe à conquérir le cœur des clients et des prospects. Bien que les valeurs de votre établissement se traduisent dans les produits que vous proposez, elles doivent aussi se refléter dans l’aménagement et dans la décoration de votre boulangerie. C’est d’ailleurs un bon moyen d’attirer l’attention des passants et de les inciter à venir à vous.

Lire aussi :  Comment ouvrir une laverie automatique : guide complet pour débutants

L’aménagement

L’aménagement d’une boulangerie implique le respect des normes et permet d’optimiser les conditions de travail à travers une amélioration des espaces de travail et de vente.

Dès lors, vous devrez prendre en compte certains critères comme l’optimisation de l’ergonomie des postes de travail, mais aussi la fluidification de la circulation au niveau des espaces de vente et de services. Les contraintes d’espace ne doivent également pas être négligées. En ce sens, vous pouvez avoir besoin d’un architecte intérieur pour un résultat satisfaisant.

La déco en boulangerie

Le choix des couleurs et des matières reflète l’atmosphère de votre établissement. Celles-ci devront donc être sélectionnées selon les codes connus de la plupart des consommateurs. Par exemple, pour créer un cadre rustique chic ou authentique, il faudra privilégier des tonalités comme le noir, des matériaux comme le laiton, le bois ainsi que des éléments déco comme les paniers en osier. Pour un style déco industriel ou plus design, vous pouvez miser sur le mélange de matériaux comme le bois, le verre et l’acier. Dans tous les cas, il est impératif que les matériaux soient durables, résistants aux passages fréquents et faciles d’entretien. C’est aussi valable pour les sols et les murs.

La décoration des vitrines en boulangerie-pâtisserie est aussi d’une importance capitale, car celles-ci jouent un rôle essentiel dans la présentation des produits mis en vente. Vous pouvez ainsi songer à personnaliser la vitrine pour qu’elle soit à l’image de votre commerce.

Enfin, profitez des différentes fêtes de l’année pour revoir votre décoration et créer une ambiance festive dans votre boulangerie. Cela permettra par la même occasion d’attirer l’attention des passants tout en démontrant votre savoir-faire.

Vous l’aurez compris, le rachat d’une boulangerie n’est pas un projet anodin. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est souvent conseillé de se faire accompagner par des professionnels afin de prendre les bonnes décisions. Ces derniers vous accompagneront du début jusqu’à la fin de votre acquisition.